Vous êtes

Sélectionner

Réduire la taille texte Rétablir la taille du texte par défaut Agrandir la taille du texte Partager cette page Favoris Courriel Imprimer

Presse 2015

Surveillance des risques liés à la météo en montagne et en climat méditerranéen : une plateforme internet gratuite au service de l’anticipation, opérationnelle dès janvier 2016

À partir de janvier 2016, les collectivités locales et les services de l’État des Hautes-Alpes pourront consulter une plateforme internet de services cartographiques dédiée à la surveillance en temps réel des aléas naturels provoqués par les pluies. Deux journées de découverte de l’outil et de formation à son utilisation sont organisées à Gap et Briançon pour accompagner cette mise en service. Le déploiement de cette plateforme sur les autres départements de la région interviendra dans les mois suivants.

Télécharger le communiqué de presse du 21/12/2015

Agir dès maintenant face au changement climatique : des pistes concrètes pour les territoires

Face au réchauffement climatique qui est en marche (de +1.7 à 4.8°C en moyenne sur la planète d’ici 2100), diminuer nos émissions de gaz à effet de serre, préserver nos sols et forêts capteurs de CO2 et adapter nos pratiques et modes de production pour ne pas épuiser les ressources naturelles sont autant de défis auxquels les travaux d’Irstea apportent des réponses concrètes. Se préparer à des épisodes climatiques extrêmes plus intenses et plus fréquents par une bonne anticipation des risques encourus par l’homme - sécheresse, incendie, inondation, avalanche… – est également une des priorités des travaux de l’institut.
Mobilisé sur la gestion durable des eaux et des territoires, les risques naturels et la qualité environnementale, Irstea est en prise directe dans ses travaux avec les effets du réchauffement climatique. Penser notre habitat du futur, climatisé et isolé tout en respectant l’environnement - produire de l’énergie verte à partir de nos déchets - préparer la forêt de demain face au changement climatique et au risque incendie - dessiner le territoire de montagne de demain, hiver comme été – anticiper les conflits autour de la rareté de la ressource en eau et les risques sécheresse et inondation, et enfin améliorer la qualité de nos sols, riches en biodiversité, et outils essentiels à la captation de carbone, sont autant de sujets pour lesquels Irstea donne des clés pour agir.

A l'approche de la COP21, Irstea présentera ses travaux et ses solutions sur plusieurs événements.

Télécharger le dossier de presse.

Changement climatique : préparer la forêt de demain Un nouveau site expérimental en forêt d’Orléans

Absorbant l’équivalent de 15 % des émissions annuelles de CO2 en France, la forêt est un axe fort dans la lutte contre le changement climatique. En France, les 14,5 millions d’hectares de forêt de production sont composées pour la moitié de forêts mélangées (au moins deux essences d’arbres). Or le fonctionnement des forêts mélangées tempérées et les interactions des différents types de pression qu’elles subissent restent mal connus, et de nombreuses questions se posent quant à leur vulnérabilité face au changement climatique. 2 impératifs : diminuer le stress hydrique des arbres, facteur majeur de dépérissement, et améliorer la résistance des espèces face aux perturbations.
Pour atteindre ces objectifs, Irstea inaugure un site expérimental unique en France basé sur un réseau de 30 placettes expérimentales d'un demi-hectare réparties sur le Massif de Lorris-Les Bordes en forêt domaniale d’Orléans.

Inauguration de ce dispositif expérimental le jeudi 24 septembre 2015 à 14h30.

Télécharger l'invitation presse du 10/09/2015

Une nouvelle filière institutionnelle d’imagerie satellitaire : de l’observation à l’action, des équipements d’excellence à disposition des acteurs du territoire

L’observation est la première étape nécessaire à la compréhension, la gestion, la surveillance et la protection de l’environnement. Étalement urbain, taux d’occupation des zones d’activités économiques, suivi de l’évolution de risque de maladie infectieuse, suivi du trait de côte, prévention et luttes contre les incendies et les inondations….autant d’enjeux qui nécessitent un suivi précis, fréquent, opérationnel rendu possible par l’utilisation de l’imagerie satellitaire. D’une précision allant de quelques décimètres à plusieurs kilomètres, l’imagerie satellitaire est un outil de choix pour répondre aux problématiques locales et/ou nationales.
Recueillies et analysées par les scientifiques français, ces images satellitaires sont aujourd’hui disponibles pour les acteurs publics. Cependant en raison de leur coût, d’un manque de formation et de coordination, ces données restent sous-exploitées. Grâce au projet GEOSUD1 et au pôle THEIA2, réunissant une quinzaine d’organismes de recherches pilotés par Irstea, les freins se libèrent et permettent la création d’une véritable filière institutionnelle de télédétection spatiale.

Visite presse le jeudi 24 septembre à 11h à la Maison de la Télédétection à Montpellier équipée d’une station de réception satellitaire.

Télécharger l'invitation presse du 14/09/2015

Risque incendie : une application smartphone pour alerter des risques naturels en temps réel

La start-up SIGNALERT a développé une application smartphone gratuite "SIGNALERT App" permettant aux citoyens de signaler et décrire des évènements naturels d’intensité faible ou extrême. 6 phénomènes naturels peuvent être décrits et d'autres vont être incorporés à l'application : feux de forêt, inondations, crues torrentielles, avalanches, chutes de neige, chutes de blocs, cyclones, … Chaque citoyen peut alors être acteur de la surveillance. L’analyse des alertes, recueillies en temps réel, permettra de mieux caractériser un phénomène dangereux et son évolution. Ces informations viendront compléter les mesures des réseaux institutionnels et faciliter, au besoin, l'intervention des secours.

Les premiers tests porteront sur la surveillance des incendies de forêt dans le sud de la France. Irstea – Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture - travaillant depuis plus 20 ans sur les incendies de feux de forêt, la start-up s’est associée aux équipes d’Aix-en-Provence de l’institut pour élaborer le questionnaire de description des incendies.

Télécharger le communiqué de presse du 15/07/2015.

Signature d'une convention de collaboration entre Irstea et le Cerema

Irstea et le Cerema, deux établissements publics aux missions complémentaires, ont signé lundi 6 juillet une convention cadre consolidant leur partenariat actuel et à venir sur des sujets d'intérêt collectif, au bénéfice de l'Etat, des collectivités, du monde économique et pour le développement durable de notre société.

Télécharger le communiqué de presse du 7/07/2015

Projet RHYTMME - Aider à la gestion des risques naturels en montagne

Inondations, laves torrentielles, mouvements de terrain, avalanches, feux de forêts (cf. Annexe p. 10) : les 963 communes de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur sont soumises à au moins un de ces aléas et une centaine d’entre elles, en montagne, sont soumises à tous. Dans les zones montagneuses, ces aléas intimement liés aux précipitations (ou, dans le cas des feux de forêts, à leur absence) et à l’état des sols qui les reçoivent surviennent parfois en quelques heures voire en quelques dizaines de minutes. Les acteurs locaux en charge de la prévention des risques (maires, services déconcentrés de l’État, syndicats de bassin, responsables d’infrastructures, etc.) ne disposent pas aujourd’hui d’outils suffisants pour les anticiper.

Lancement d’une filière nationale de télédétection

Signature entre 6 organismes de recherche publique et Airbus Defence & Space
En présence de la ministre Ségolène Royal, le Cirad, le CNES, le CNRS, l’IGN, l’IRD et Irstea viennent de signer avec Airbus Defence & Space, numéro un européen de l’industrie spatiale et de la défense, un accord-cadre de télémesure SPOT 6-7.
Les organismes de recherche ont décidé d’unir leurs ressources pour assurer pendant une période de 5 ans l’achat d’image satellite de très haute résolution SPOT 6-7 afin de fabriquer et diffuser des images et produits dérivés, à disposition des acteurs nationaux en charge de la mise en œuvre de politiques publiques et de la communauté scientifique. Une couverture annuelle du territoire français, y compris les ROM – COM, sera produite tous les ans, ainsi que des images d’autres zones du Sud sur demande
 

Télécharger le Communiqué de presse du 23 juin 2015

Télécharger le Dossier de presse

Risques naturels en montagne : lancement d’un système d’avertissement en temps réel en région PACA

Les zones montagneuses sont particulièrement vulnérables aux inondations, crues torrentielles et mouvements de terrain. Ces phénomènes peuvent survenir en très peu de temps, car les bassins versants, de petite taille, pentus, transfèrent brutalement les précipitations vers les torrents et les rivières. Or les acteurs locaux en charge de la prévention des risques ne disposent pas d’outils pour être avertis en temps réel de l’imminence probable de ces phénomènes brutaux, touchant particulièrement la région PACA.
Pour mettre en place un tel service d’avertissement, Météo France et Irstea, dans le cadre du projet RHytmme*, ont développé un système d’alerte opérationnel à travers la mise au point et le déploiement d’un réseau de radars nouvelle génération dans les Alpes du Sud reliés à une plateforme d’informations cartographiques. 
 

Irstea aux 5ème assises nationales de la Biodiversité : la biodiversité, une richesse économique et sociale pour les territoires

La biodiversité est menacée par la surexploitation, la destruction et la fragmentation des habitats, l’introduction d’espèces envahissantes et les pollutions. La reconnaissance de l’apport économique et social des écosystèmes pourrait assurer leur préservation. Il s’agit alors, comme dans le projet de loi Biodiversité, de renouveler la vision de la biodiversité, des services qu’elle rend à l’homme et les principes d’actions qui doivent permettre sa protection et sa restauration.

Irstea travaille depuis plus de trente ans sur les enjeux relatifs à la conservation de la biodiversité. Expert en biodiversité forestière et aquatique et centre de ressources pour le Ministère de l’Ecologie sur la Trame verte et bleue, Irstea est membre fondateur de la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité (FRB) et est le seul organisme de recherche dont l’engagement pour la Stratégie Nationale de la Biodiversité a été reconnu par le ministère.

Télécharger le communiqué de presse du 04/06/2015

Irstea présent aux Terrenales 2015 : l'agriculture de demain inventée par la recherche

D'ici 2050, l'agriculture devra nourrir 2 milliards de personnes supplémentaires. Véritable enjeu de société, mis en lumière par l'Exposition Universelle de Milan sous le thème "Nourrir la planète, Energie pour la vie", cet objectif pose la question des pratiques agricoles de demain, pour produire plus et mieux avec moins. Dans un contexte de changement climatique prégnant, les travaux d'Irstea permettent d'innover pour une agriculture performante et durable, dans le cadre du projet agroécologie, sous 4 axes :

  • optimiser l'utilisation de l'eau, des fertilisants et des produits phytosanitaires
  • réduire l'empreinte environnementale du travail agricole
  • produire une énergie renouvelable
  • assurer le confort et la sécurité des agriculteurs

A l'occasion des Terrenales 2015, les 28 et 29 mai à côté d'Angers, où ces thématiques sont à l'honneur, Irstea sera présent particulièrement sur le volet robotique agricole.

Télécharger le communiqué de presse du 26/05/2015

Les risques naturels face au changement climatique

Panorama des recherches Irstea sur les risques naturels (inondation, étiage, incendie, érosion) face au changement climatique, alors que la Conférence internationale des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21) s'annonce.

Télécharger le communiqué de presse du 14/04/2015

Evaluer, surveiller et améliorer la qualité de l’eau

Un premier chiffre de suivi de la Directive-cadre européenne sur l’eau (DCE) a été évoqué le 23 mars dernier par la Commission européenne : 53 % à peine des eaux de surface de l’Union européenne auraient atteint un "bon état écologique" en 2015. En France, parmi les polluants en question, les pesticides ont été décelés sur 89 % des points de mesure en métropole. Le plan Ecophyto 2, annoncé en janvier dernier, poursuit l’objectif final fixé par la DCE : atteindre le bon état écologique de l’ensemble des masses d’eau d’ici 2027.

Irstea s’implique depuis le lancement de la DCE sur le développement des indicateurs eux-mêmes et des méthodes d’acquisition de données (protocole, échantillonnage, analyse) pour que leur qualité soit la meilleure possible.

Télécharger le communiqué de presse du 24/03/2015

Accord de collaboration entre la Compagnie Fruitière et Irstea

La Compagnie Fruitière, leader de la production de fruits en Afrique, en recherche permanente d’amélioration de ses pratiques, vient de signer un accord de collaboration avec; Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et agriculture. L’objectif de ce partenariat est de renforcer le programme de Recherche et Innovation de la Compagnie Fruitière.
 

Irstea, la recherche pour une agriculture performante et durable

Irstea sera présent au Salon international de l'agriculture, du 21 février au 1er mars 2015 et au Mondial des fournisseurs de l'agriculture et de l'élevage (SIMA), du 22 au 26 février 2015.

Télécharger le dossier de presse du 13/02/2015

SIMA - Conférence de restitution du rapport "Définir ensemble le futur du secteur des agroéquipements"

Dans le cadre du projet agro-écologique et de la politique industrielle portés par le Gouvernement, les ministres en charge de l’Agriculture, de l’Industrie et de l’Enseignement Supérieur et de la recherche ont confié à Jean-Marc Bournigal, président d’Irstea, la mission d’identifier les forces et les faiblesses du secteur des agroéquipements. Cette mission a abouti à un rapport, remis le 12 janvier dernier aux ministres commanditaires.


Irstea présentera les recommandations du rapport lors d’une conférence dimanche 22 février au SIMA. Cette conférence sera l’occasion de partager le constat sur les forces et les faiblesses de ce secteur en France établi avec le concours de l’ensemble des parties prenantes de la filière agroéquipement et d’échanger autour des attentes de chacun.
La conférence sera conclue par le ministre de l’Agriculture, l’agroalimentaire et la forêt, Stéphane Le Foll.

Conférence de restitution du rapport

"Définir ensemble le futur du secteur des agroéquipements"
Dimanche 22 février à 15h00 - Agora SIMA – Mezzanine Hall 3 – Paris Nord villepinte.
Cette conférence est accessible sur inscription.

Télécharger l'invitation presse du 10/02/2015

Des déchets pour produire de l'énergie renouvelable : la méthanisation

En octobre dernier, l’Union européenne a conclu un accord sur le climat dont l’un des objectifs est de porter la part des énergies renouvelables à 27 % du mix énergétique d’ici 2030. Réaffirmé par le vote de la loi relative à la transition énergétique, la France contribuerait ainsi à lutter plus efficacement contre le dérèglement climatique. Les valorisations énergétiques des déchets, via la méthanisation, sont avancées comme l’un des leviers importants pour atteindre cet objectif. D’ici 2020, le développement de la méthanisation agricole en France doit se concrétiser par l’installation de 1500 méthaniseurs sur l’ensemble du territoire.

Depuis 30 ans, Irstea travaille sur l’optimisation des procédés de méthanisation, et développe ses recherches dans une approche globale - environnementale, économique et territoriale – pour accompagner le développement de la filière. A l’occasion des Journées Recherche & Industrie Biogaz Méthanisation, co-organisées par l’ATEE et Irstea et à l’approche du Salon international de l’agriculture, nous vous invitons à la visite d'une unité de méthanisation agricole, le jeudi 5 février 2015 à 13h.

Télécharger le dossier de presse du 6/02/2015

Comprendre le risque avalanche pour mieux s’en protéger

Le week-end dernier, le risque avalanche a été à son maximum dans les 5 départements de la chaîne des Pyrénées avec la fermeture de certaines stations de skis. Une avalanche exceptionnelle s’est produite à la station de ski de Gourette avec heureusement aucune victime à déplorer. Comprendre les avalanches c’est mieux s’en protéger. Depuis plus de 40 ans, Irstea participe par ses travaux à une meilleure connaissance de ces phénomènes et des enjeux afin d’aider les pouvoir publics et acteurs socio-économiques dans leurs réflexions et décisions pour aménager le territoire.

Télécharger le communiqué de presse du 4/02/2015

Recherche et innovation : des agroéquipements au service de la triple performance - Irstea présent au SIMA 2015

Comment les innovations technologiques portées par Irstea répondent aux enjeux sociétaux d’aujourd’hui et de demain ? La recherche apporte des solutions concrètes aux défis actuels et futurs posés à l’agriculture : nourrir la planète en prenant en compte les adaptations nécessaires des pratiques face au dérèglement climatique.
Pour accompagner les professionnels dans la transition agroécologique, Irstea mène des recherches et développe des innovations dans le domaine du machinisme agricole, de la robotique aux matériels d'irrigation et de pulvérisation, des capteurs aux logiciels d’analyse de données, véritables outils d’aide à la décision pour l’agriculture de précision. Ces recherches sont menées en partenariat avec le secteur industriel au service de la triple performance économique, environnementale et sociale.


Ces offres technologiques (plateformes, brevets et matériels) où l’agriculture numérique prend une large place, seront présentées aux professionnels du secteur, du constructeur à l’agriculteur, lors du prochain SIMA – Mondial des fournisseurs de l’agriculture et de l’élevage – du 22 au 26 février 2015 au Parc des expositions à Villepinte - Hall 5a, allée H, stand 52.

Télécharger le communiqué de presse du 15/01/2015

Innover pour une agriculture performante et durable : Irstea au Salon international de l'agriculture 2015

Comment répondre au défi actuel et futur posé à l’agriculture : nourrir la planète en prenant en compte les adaptations nécessaires des pratiques face au dérèglement climatique ? Institut national de recherche pour l’environnement et l’agriculture, Irstea développe ses recherches sur 4 axes : optimiser l’utilisation de l’eau, des fertilisants et des produits phytosanitaires, réduire l’empreinte environnementale du travail agricole, assurer le confort et la sécurité des agriculteurs et produire une énergie renouvelable.

Découvrez au Salon de l’agriculture quelques résultats de ses recherches au service d’une agriculture performante et durable, dans le cadre du projet agroécologie.

Télécharger le communiqué de presse du 16/01/2015

Visite d'une unité de méthanisation : tout savoir sur la production d'une énergie renouvelable et ses enjeux

En octobre dernier, l’Union européenne a conclu un accord sur le climat dont l’un des objectifs est de porter la part des énergies renouvelables à 27 % du mix énergétique d’ici 2030. Réaffirmé par le vote de la loi relative à la transition énergétique, la France contribuerait ainsi à lutter plus efficacement contre le dérèglement climatique. Les valorisations énergétiques des déchets, via la méthanisation, sont avancées comme l’un des leviers importants pour atteindre cet objectif. D’ici 2020, le développement de la méthanisation agricole en France doit se concrétiser par l’installation de 1500 méthaniseurs sur l’ensemble du territoire.

Depuis 30 ans, Irstea travaille sur l’optimisation des procédés de méthanisation, et développe ses recherches dans une approche globale - environnementale, économique et territoriale – pour accompagner le développement de la filière. A l’occasion des Journées Recherche & Industrie Biogaz Méthanisation, co-organisées par l’ATEE et Irstea et à l’approche du Salon international de l’agriculture, nous vous invitons à la visite d'une unité de méthanisation agricole, le jeudi 5 février 2015 à 13h.

Télécharger l'invitation presse du 13/01/2015 et le dossier de presse du 6/02/2015

Remise du rapport "Définir ensemble le futur du secteur des agroéquipements" par Jean-Marc Bournigal, président d'Irstea

Lundi 12 janvier, Jean-Marc Bournigal, président d’Irstea, a remis à Stéphane Le Foll, Emmanuel Macron et Geneviève Fioraso, le rapport sur la mission relative au secteur de l’agroéquipement qui lui a été confiée en mars 2014.
La mission, qui a réuni toutes les parties prenantes de la filière agroéquipement (experts scientifiques, professionnels, pouvoirs publics, acteurs de terrains…) a permis de formuler 9 recommandations.

Télécharger le communiqué de presse du 12/01/2015