Des boues activées pour dépolluer l'eau des villes ?

Les bactéries servent à nettoyer les eaux usées. Elles sont encore plus nombreuses dans une station d’épuration où elles trouvent beaucoup de nourriture. Le mélange constitué par la matière organique et les micro-organismes s’appelle des boues activées.

 

Ces boues abritent des milliards de bactéries, toutes très occupées à se nourrir. Elles mangent énormément. Pour les aider à travailler plus vite, les hommes leur apportent de l’oxygène. En quelques heures, la matière organique est mangée et digérée. Puis, peu à peu, les boues tombent au fond du bassin et l’eau à la surface redevient claire.

Boues dans un bassin d'aération IRSTEA / CARROUEE

L’eau peut être rendue à la rivière, mais il faut encore traiter les boues. Elles sont liquides et difficiles à manier. Retirer cette eau ressemble à séparer les légumes d’une soupe très épaisse et peu appétissante. On peut laisser s’égoutter les boues, ou alors on presse le mélange entre deux filtres qui laissent passer l’eau mais pas la boue.

 

 

 

Les boues de station d’épuration sentent très mauvais. Comme pour les chaussettes sales, l’odeur provient de l’activité des bactéries. On supprime l’odeur en supprimant les bactéries : en les tuant. Les boues sont cuites dans d’immenses fours pour que la chaleur tue les bactéries et les autres micro-organismes. Une fois cuites, refroidies et sèches, les boues sont faciles à manipuler. Elles peuvent être entreposées dans une décharge, brûlées ou bien utilisées dans les champs comme engrais agricole. En effet, elles sont composées de matières organiques digérées, très faciles à assimiler pour une plante.

 

 

 

 

 

Questions précédentes

Qu'est-ce que l'épuration ?
Comment laver les eaux usées ?