L’académie d’agriculture de France récompense deux scientifiques d’Irstea

Ce mercredi 26 septembre 2018, Christian Ginisty, ingénieur de recherche, correspondant Forêt d’Irstea et ancien directeur du centre Irstea de Nogent-sur-Vernisson, et El mehdi Abbou-ou-Cherif, qui a mené sa thèse dans l'unité TSCF du centre Irstea de Clermont-Ferrand, se voient respectivement remettre la médaille de vermeil et la médaille d’argent de l’Académie d’agriculture de France. L’excellence d’un parcours et d’une thèse saluée.

L’Académie d’agriculture de France, société savante dans les domaines de l’agriculture, de l’alimentation et de l’environnement, décerne chaque année plusieurs prix et médailles d’excellence. Ils sont remis ce mercredi 26 septembre à l’occasion de la séance solennelle de rentrée de l’Académie, lors de laquelle interviendra Stéphane Travert, Ministre de l’agriculture et de l’alimentation. Parmi les dix lauréats de la médaille de vermeil 2018, Christian Ginisty, ingénieur forestier diplômé de l’École nationale du génie rural, des eaux et des forêts (Engref)1 et ingénieur de recherche au sein de l’unité Ecosystèmes forestiers d’Irstea, est récompensé par l’Académie en tant que « spécialiste de la sylviculture et de la filière forêt-bois, auteur de plusieurs synthèses de grande qualité, et pour avoir assuré différentes fonctions au service de la recherche : la présidence du GIS coopérative de données sur la croissance des peuplements forestiers, l’animation d’unités de recherche et la direction du centre de Nogent-sur-Vernisson d’Irstea ».

Ce même jour, El mehdi Abbou-ou-Cherif reçoit la médaille d’argent de l’Académie pour la qualité de sa thèse sur l’amélioration de la précision de l’épandage des engrais minéraux2. Ce jeune chercheur de l’École doctorale des sciences pour l'ingénieur de Clermont-Ferrand a mis au point un système de commande de l’épandage qui intègre en temps réel les irrégularités du terrain et adapte simultanément l’orientation et le débit des distributeurs d’engrais, limitant ainsi surdosages et sous-dosages causés par les variations de relief. Réalisée dans l'unité Technologie et système d’information (TSCF) du centre Irstea clermontois, la thèse s’est appuyée sur les outils de la plateforme d’expérimentation et de modélisation du Pôle Epandage Environnement d’Irstea. « Le travail d’El mehdi Abbou-ou-Cherif est particulièrement remarquable car il a abouti à une innovation technologique - désormais brevetée - qui permet d’optimiser l’usage des engrais minéraux et de limiter les nuisances environnementales », précise Emmanuel Piron, responsable du Pôle Epandage Environnement et co-encadrant de la thèse d’El mehdi Abbou-ou-Cherif.

En savoir plus

1- École interne d'AgroParisTech.
2- Développement de systèmes actifs d’épandage prenant en compte la dynamique du véhicule porteur et le relief du terrain par El mehdi Abbou-ou-Cherif. Directeur de thèse : A. Chateauneuf, Université Clermont Auvergne. Co-encadrant : E. Piron, Irstea.