Vous êtes

Sélectionner

Réduire la taille texte Rétablir la taille du texte par défaut Agrandir la taille du texte Partager cette page Favoris Courriel Imprimer

Lucie à la recherche d'un équilibre

© Irstea / A. De Rouffignac

Lucie Bezombes

L'anecdote 100% vraie !

  • 26 ans 
  • Doctorante
  • Centre Irstea de Grenoble
  • Bon doctorant car...est persévérante et créative
  • Aime l'équitation, la photographie, la guitare et la randonnée

"J'ai fait du canoë sur un ancien bras du Rhin réhabilité, une mesure compensatoire !"

 

Sa thèse (en langage humain)

La compensation écologique est un outil réglementaire qui permet de préserver la biodiversité en imposant aux aménageurs de compenser leurs impacts négatifs (construction d’une autoroute) par des actions positives (création d’une mare). Objectif “zéro perte nette” de biodiversité ! Mais en France, aucune méthodologie n’est imposée, ce qui conduit à une hétérogénéité des pratiques pas toujours en faveur de la biodiversité.

Que fait alors Lucie ? Elle travaille sur une méthode de calcul de l’équivalence écologique utilisable par les aménageurs et les acteurs de la compensation lors de projets d’aménagement. L’outil doit intégrer les dimensions écologiques (biodiversité à cibler), spatiales (intégration dans un territoire), temporelles (délai entre les impacts et la mise en place des mesures) et les incertitudes.