Vous êtes

Sélectionner

Réduire la taille texte Rétablir la taille du texte par défaut Agrandir la taille du texte Partager cette page Favoris Courriel Imprimer

Avec Olivier, le courant passe

© Irstea / A. De Rouffignac

Olivier Joalland

L'anecdote 100% vraie !

  • 26 ans 
  • Doctorant
  • Centre Irstea de Bordeaux
  • Bon doctorant car...est rigoureux et persévérant
  • Aime le cinéma et le football

"Je travaille à quelques kilomètres de la plus grande centrale solaire d'Europe (Cestas). De quoi me fournir l'énergie nécessaire pour réaliser cette thèse."

 

Sa thèse (en langage humain)

Le développement des énergies renouvelables (éolien, photovoltaïque, ...) rend nécessaire l'évolution du réseau de transport d'électricité. En effet, la transition énergétique entraîne de nouvelles localisations des moyens de production d'électricité, dans des zones parfois éloignées des centres de consommation ou des infrastructures existantes (lignes, pilônes). Afin de suivre cette transition, l'évolution du réseau doit se construire avec les territoires, en recherchant avec eux la meilleure insertion des infrastructures.

© Irstea / S. VanpeeneQue fait alors Olivier ? Olivier étudie les modalités (socio-économiques, institutionnelles) de mise en place de nouveaux mécanismes d'accompagnement des territoires. Pour cela, il évalue l'influence des infrastructures sur l'économie locale ou encore analyse les préférences des habitants envers différentes mesures d'insertions des ouvrages.

Unité de recherche Environnement, territoires et infrastructures (ETBX)