Vous êtes

Sélectionner

Réduire la taille texte Rétablir la taille du texte par défaut Agrandir la taille du texte Partager cette page Favoris Courriel Imprimer

Produits de la recherche

L’activité́ de recherche contribue au développement d’une ingénierie de l’environnement couplée aux systèmes d’information correspondants. Les produits de ses travaux sont au service de la gestion des eaux et des territoires, dans un contexte de changement global et de développement dans le long terme des services éco-systémiques, au sens du Millenium Ecosystem Assessment (Millenium Ecosystem Assessment, World Resources Institute, 2005).

Ses produits se répartissent en plusieurs catégories.

Les publications

Le nombre total de publications de l’année 2014 est de 1436.

Pour 2014, le nombre d’articles publiés par les scientifiques d'Irstea dans des revues scientifiques à comité de lecture est de 538 soit 37,4% du total des publications.

Le graphique ci-dessous illustre l'évolution pluriannuelle du nombre de ces co- publications et montre la forte croissance depuis 2005 des co-publications avec les organismes de recherche étrangers et avec les universités françaises, traduisant la bonne insertion d'Irstea tant internationale que dans la communauté académique nationale.

En 2014 :

  •  le nombre des rapports d’étude est de 201, soit une augmentation par rapport à 2013 (123),
  • le nombre de communications écrites aux colloque est passé de 504 en 2013 à 436,
  • les agents de l'insitut ont publié 20 nouveaux ouvrages,
  • 41 thèses et 9 HDR ont été déposées.

Les thèses et habilitations à diriger des recherches

Les thèses

Les thèses soutenues en 2014

61 thèses ont été soutenues à Irstea.

  • Département Eaux : 26
  • Département Ecotechnologies :22
  • Département Territoires :13

Thèses initiées en 2014

45 nouvelles thèses ont été initiées en 2014, dont 4 bénéficieront d'une bourse CIFRE
  • Département Eaux : 20
  • Département Ecotechnologies : 13 dont 1 Ecotechnologies/Territoires
  • Département Territoires : 12

Habilitation à diriger des recherches (HDR)

L'habilitation à diriger des recherches, créée en application de la loi du 26 janvier 1984 sur l'enseignement supérieur et modifiée en date du 23 novembre 1988,  est un diplôme national, délivré sur présentation orale d'un ensemble de travaux devant un jury, qui reconnaît un niveau scientifique élevé caractérisé par :

  • une démarche originale dans un domaine scientifique ;
  • la maîtrise d'une stratégie autonome de recherche scientifique ;
  • la capacité à l'encadrement de jeunes doctorants.

L'habilitation à diriger des recherches est un diplôme dont la finalité essentielle est de permettre l'accès au corps des professeurs d'université. Les candidats doivent être titulaires d'un diplôme de doctorat ou justifier d'un diplôme, de travaux ou d'une expérience d'un niveau équivalent.


En 2014, 109 scientifiques de l’établissement détiennent une habilitation à diriger des recherches et 10 nouvelles HDR ont été soutenues dans l’année.

Enseignement supérieur

La collaboration d'Irstea avec l’enseignement supérieur est régi par une convention cadre avec la CPU (Conférence des Présidents d'Université). Le dernier accord cadre, du 4 février 2010 pour une durée de 4 ans a été mis à jour le 10juin 2014.
Cet accord cadre définit nos principales formes de collaborations et permet la rédaction de conventions particulières avec les universités. Il est notamment favorable aux collaborations avec les Communautés d’universités et d’établissements (COMUE).
Sont également concernés par ce nouvel accord cadre :les réseaux d’excellence, les unités mixtes de recherche (UMR), les instituts fédératifs de recherche (IFR), la participation des scientifiques d'Irstea aux écoles doctorales, l’accueil d’étudiants en master ou en doctorat dans nos laboratoires ainsi que l’accueil de personnel universitaire (délégations, CRCT, enseignants chercheurs, chaires université, organismes de recherche...).

Les COMUE

La loi du 22 juillet 2013 a apporté d’importantes modifications au paysage de l’enseignement supérieur. Fusion, communauté d’universités et établissements, conventions et associations se sont substituées aux anciens Pôles régionaux de recherche et d’enseignement supérieur (PRES).
La politique d’Irstea est d’être un partenaire actif et engagé des politiques de site avec une contractualisation avec les COMUE pour les différents centres. Ceci implique une participation aux instances de pilotage de la recherche. En parallèle, l’implication dans les principales écoles doctorales pertinentes par rapport aux thématiques est renforcée, ainsi que l’enseignement au niveau MASTER des COMUE dans les domaines de compétence d’Irstea. Les échanges de chercheurs et d’enseignants chercheurs entre les COMUE et Irstea seront aussi favorisés. Cela doit également permettre une mutualisation de la gestion de gros équipements (de terrain et de laboratoires, informatiques) et de certaines fonctions support.

Écoles doctorales

Irstea accueille des doctorants inscrits dans de nombreuses écoles doctorales et est en lien étroit avec une petite dizaine d'écoles doctorales.

On peut citer : Terre-Univers-Environnement à Grenoble; Geosciences et ressources naturelles à Paris 6; ABIES, AgroParisTech à Paris; SIBAGHE à Montpellier; Sciences de la Matière à Rennes; Sciences de l'Environnement à Aix Marseille; Sciences de l'environnement à Bordeaux et Sciences pour l'ingénieur à Clermont-Ferrand. 

 

Accéder à la base des publications en libre accès CemOA (publications scientifiques de l'établissement)