Réduire la taille texte Rétablir la taille du texte par défaut Agrandir la taille du texte Partager cette page Favoris Courriel Imprimer

Enseignement supérieur et écoles doctorales

Enseignement supérieur

La collaboration d'Irstea avec l’enseignement supérieur est régi par une convention cadre avec la CPU (Conférence des Présidents d'Université). Une première convention cadre a été signée en juillet 2002 (convention prolongée par avenants jusqu’en juillet 2010), puis un récent accord cadre signé le 4 février 2010 pour une durée de 4 ans.
Cet accord cadre définit nos principales formes de collaborations et permet la rédaction de conventions particulières avec les universités. Il est notamment favorable aux collaborations avec les PRES (Pôles de recherche et d'enseignement supérieur).
Sont également concernés par ce nouvel accord cadre : les programmes intégrés ou réseaux d’excellence, les unités mixtes de recherche (UMR), les instituts fédératifs de recherche (IFR), la participation des scientifiques d'Irstea aux écoles doctorales, l’accueil d’étudiants en master ou en doctorat dans nos laboratoires ainsi que l’accueil de personnel universitaire (délégations, CRCT, enseignants chercheurs, chaires université, organismes de recherche...).

Les pôles de recherche et d'enseignement supérieur (PRES)

Irstea participe à plusieurs Pôles de recherche et d'enseignement supérieur :

Sans avoir encore formalisé par convention ses relations de partenariat, Irstea est également inséré dans d'autres pôles de recherche et d'enseignement supérieur. C'est le cas notamment du Pôle de recherche de Grenoble où Irstea participe au Comité d'orientation stratégique et au comité GUI Grenoble Université de l'innovation (gestion du plan campus). On mentionnera également le partenariat avec le PRES de Clermont-Ferrand pour lequel une convention d'association est en cours de finalisation
 
Irstea est également membre associé du PRES UniverSud Paris, EPCS fédérant 21 établissements d'enseignement supérieur et de recherche du sud de l'Ile-de-France.
 

Activités d’enseignement

L’activité d’enseignement (cours, conférences, TP/TD) réalisée par les scientifiques de l'établissement est comptabilisée sous la forme d’unités d’enseignement (UE). Pour l’année 2012, les données saisies dans le système d'information font apparaître un volume total de 11 008 UE se décomposant en 4 478 heures de cours/conférence et 4 291 heures de TP/TD, soit une participation à l'enseignement, supérieure de 7 % à celle de 2009. Ce volume équivaut à 57 charges d’enseignants-chercheurs - équivalent temps plein (ETP).

  • 45 % du volume total des unités d'enseignement entrent dans le cadre de l'appui à l'action publique et concernent essentiellement une formation de type "cours-conférence".
  • 68 % de cette activité d'enseignement en appui à l'action publique est réalisé dans les établissements d'enseignement dépendant du MAAF, soit l'équivalent de 3351 unités d'enseignement (UE).

Écoles doctorales

Irstea accueille des doctorants inscrits dans de nombreuses écoles doctorales et est en lien étroit avec une petite dizaine d'écoles doctorales.

On peut citer : Terre-Univers-Environnement à Grenoble; Geosciences et ressources naturelles à Paris 6; ABIES, AgroParisTech à Paris; SIBAGHE à Montpellier; Sciences de la Matière à Rennes; Sciences de l'Environnement à Aix Marseille; Sciences de l'environnement à Bordeaux et Sciences pour l'ingénieur à Clermont-Ferrand.