Vous êtes

Sélectionner

Réduire la taille texte Rétablir la taille du texte par défaut Agrandir la taille du texte Partager cette page Favoris Courriel Imprimer

Fonctionnement des Écosystèmes Estuariens (Équipe FEE)

Unité de Recherche Ecosystèmes aquatiques et changements globaux (EABX)

Responsable de l'équipe Jérémy LOBRY

 


3 photos : Echantillonnage poisson en estuaire. Campagne d’intercalibration européenne ; larve de poisson; photo de marais

La biodiversité telle qu'elle est classiquement décrite, ne reflète pas toujours le fonctionnement et l'état écologique des écosystèmes. C'est particulièrement vrai pour les écosystèmes estuariens qui sont naturellement stressés par des contraintes environnementales fortes et sont caractérisés par des communautés écologiques faiblement diversifiées. Or, dans le même temps, leur biodiversité est assez remarquable et les écosystèmes estuariens sont généralement associés à de nombreuses fonctions écologiques et à une production biologique particulièrement importante.
 

 

Les recherches conduites par l'équipe visent à comprendre et prévoir la réponse des écosystèmes estuariens aux changements environnementaux et aux multiples pressions humaines.
Les objectifs de l'équipe sont :

  • mieux évaluer la fonctionnalité écologique des écosystèmes estuariens
  • définir des indicateurs fonctionnels pertinents de leur qualité écologique

Mots clés

Biodiversité ; crevettes ; estuaires ; habitats ; poissons ; réseau trophique

Disciplines

Écologie ; modélisation ; statistique

En savoir +

Composition de l'équipe

Responsable
LOBRY Jérémy, Modélisation des réseaux trophiques (HDR)
Permanents

BOET Philippe, Ecologie des communautés (HDR)
BONS Stéphane, Métrologie et échantillonnages biologiques
CARASSOU Laure, Ecologie fonctionnelle et Biodiversité
LASSALLE Géraldine, Ecologie fonctionnelle
LE BARH Romaric, Echantillonnages biologiques
LECHENE Alain, Ecologie de la réhabilitation
LEPAGE Mario, Bio-indication
QUINTON Eric, Administrateur bases de données
PIERRE Maud, Statistiques et analyses de données

Temporaires (longue durée > 1 an )
 
Thèses, post-doctorants
CHEVILLOT Xavier, post-doctorant : "Modélisation de la Bioaccumulation des contaminants organiques dans le réseau trophique de l'estuaire de la Gironde".

MOUNIER Florence, doctorante : "Modélisation de la bioaccumulation des contaminants organiques chez la Sole Solea solea de l'Estuaire de la Gironde".

TEICHERT Nils, post-doctorant : "Comparaisons d'indicateurs de biodiversité, d'état écologique et de fonctionnement trophique dans les écosystèmes estuariens".

Les anciens doctorants : que sont-ils devenus ?

Anciens doctorants

Formation

Parcours professionnel

Mélanie Béguer Bordeaux I CDD Ingénieure de recherche au sein du CEMAGREF, puis post-doctorante à l'Université Laval (Québec), puis chercheuse à l'Université de Dalhousie (Nouvelle Ecosse, Canada)
Bruno Boigontier ENSA Toulouse Journaliste
Xavier Chevillot Bordeaux I Doctorant au sein d'Irstea
Jérémy Lobry Bordeaux I

Cadre scientifique au sein d'Ifremer à Nantes puis Ingénieur GIP Loire, puis Ingénieur de recherche au sein d'Irstea

Didier Mounié ENSA Toulouse Ingénieur bureau d'études
Delphine Nicolas Bordeaux I Post-doctorante au sein de Marine Biological Association of the UK (Plymouth), puis CDD Ingénieure de recherche au sein d'Irstea Aix-en-Provence puis Chargée de recherche à la Fondation "Tour du Valat"
Stéphanie Pasquaud Bordeaux I ATER à l'Université de Bordeaux I, puis CDD Ingénieure de recherche au sein du CEMAGREF, puis post-doctorante à l'Université de Lisbonne
Valérie Samedy Bordeaux I CDD Ingénieure de recherche au sein d'Irstea Bordeaux puis post-doctorante Stennis Space Center, au sein de l'Université d'état du Mississipi