Réduire la taille texte Rétablir la taille du texte par défaut Agrandir la taille du texte Partager cette page Favoris Courriel Imprimer

Impacts du stockage et du traitement anaérobie des déchets

Les travaux de l'équipe SOWASTE portent sur l'optimisation et les impacts des installations de stockage de déchets non dangereux (ISDND). Ces dernières années, les travaux ont majoritairement porté sur la notion de stockage bioactif mis en œuvre dans les ISDND-bioréacteurs.

Dans ce cadre, la structure pluridisciplinaire de l'équipe HBAN-Sowaste s'est mise en place, autour des grandes thématiques suivantes :

  • Processus et procédés de dégradation des déchets stockés :
    Les principaux travaux portent sur la connaissance des mécanismes microbiologiques de dégradation de la matrice solide (couplage microbiologie moléculaire / biogéochimie isotopique), la mesure indirecte de la teneur en lixiviats dans les déchets (tomographie de résistivité électrique) et la modélisation des écoulements diphasiques bioactifs.

  • Processus et procédés de confinement :
    Les travaux sont centrés sur la connaissance des propriétés des matériaux géosynthétiques et de la performance des barrières composites incluant ces matériaux et des sols, en particulier en termes de transferts de polluants et de durabilité. Ces recherches bénéficient de la présence au sein de l'équipe d'un laboratoire accrédité pour les essais de géosynthétiques.

L'optimisation et les impacts du traitement anaérobie des déchets solides

Cette thématique en émergence dans l'équipe s'inscrit dans le cadre d'un effort international de développement des procédés de traitement permettant de réduire les quantités de déchets stockés ou incinérés.

Nos recherches portent sur les thèmes suivants :

  • Processus et procédés de traitement :
    Il s'agit d'une part d'identifier les processus microbiens tels que ceux qui interviennent dans l'hydrolyse des déchets ligno-cellulosiques ou dans la méthanogenèse et d'autre part de contribuer à l'amélioration ou à la mise au point de procédés permettant la valorisation des déchets (méthanisation, production d'éthanol ou autres molécules à forte valeur ajoutée).

  • Dynamique des micropolluants organiques au cours de la dégradation anaérobie :
    Les déchets non dangereux contiennent de nombreux polluants présentant des propriétés toxiques. Il est important d'étudier leur devenir au cours de la digestion anaérobie afin de pouvoir proposer des modes de gestion permettant de limiter leur présence dans les digestats.

Certaines méthodes sont semblables à celles développées pour la connaissance des mécanismes microbiologiques de dégradation de déchets stockés, comme par exemple le couplage entre la microbiologie moléculaire et la biogéochimie isotopique.

Exemples de recherches

Publications de l'équipe

Publications depuis 2009 : références en bas de page (actualisées le 20/10/10).
Publications antérieures : consulter Cemadoc, la base des publications Irstea.

Les laboratoires

L'unité de recherche HBAN dispose d'un laboratoire spécifiquement dédié à l'étude des géosynthétiques. Il est équipé de moyens techniques pour la caractérisation des géotextiles et produits apparentés, des géomembranes, et des géosynthétiques bentonitiques, et de l'étude de leur comportement hydraulique et mécanique.

Le laboratoire est accrédité COFRAC, instance nationale d'accréditation.
Scientifique délégué à la qualité : Jacques Méry.

 

Composition de l'équipe

Animateur de l'équipe

Christian Duquennoi

Scientifiques

Ariane Bize
Théodore Bouchez
Didier Croissant
Roland Gallo
Laurent Mazeas
Jacques Méry
Nathalie Touze

Techniciens

Alain Thomas
Céline Madigou