Vous êtes

Sélectionner

Réduire la taille texte Rétablir la taille du texte par défaut Agrandir la taille du texte Partager cette page Favoris Courriel Imprimer

HYCAR - Hydrosystèmes Continentaux Anthropisés - Ressources, Risques, Restauration

  • Département : Eaux
  • Centre : Antony

Les recherche d’HYCAR concernent le cycle hydrologique, les aléas hydroclimatiques (crues, inondations, étiages, sécheresses, pollutions diffuses) et leurs conséquences socio-économiques, l’écologie des cours d’eau, la gestion intégrée de l’eau et du territoire (aussi bien rural que péri-urbain), et la restauration du bon état écologique des cours d’eau.

L'unité de recherche

L'unité de recherche sur les Hydrosystèmes Continentaux Anthropisés - Ressources, Risques, Restauration (HYCAR) regroupe des compétences en modélisation et en observation autour de trois disciplines clés : l’hydrologie, l’écologie et l’ingénierie écologique. Les recherches concernent les ressources en eau (qualité et quantité), les risques liés à l’eau (estimation, anticipation et gestion des risques liés aux aléas hydrologiques : crues et inondations, sécheresses et étiages, gestion des pollutions diffuses), et la restauration des milieux aquatiques soumis à une forte pression humaine. L’originalité de l’UR réside notamment dans l’association de compétences fondamentales qui alimentent des travaux appliqués au service d’une gestion opérationnelle transdisciplinaire. Pour mener ses recherches, l’UR dispose de plusieurs sites d’expérimentation (dont le bassin versant de recherche ORACLE), de laboratoires et de moyens informatiques nécessaires aux activités de modélisation.

Axes de recherche

Les travaux de l’UR HYCAR se déclinent selon trois axes.

  • La compréhension et la quantification des impacts des changements globaux sur les hydrosystèmes

Les changements globaux (climatique, et d’occupation des sols, de pression polluante) ont de forts impacts sur les hydrosystèmes et les communautés aquatiques. Modéliser ces changement implique à la fois de lever l’hypothèse de stationnarité souvent présente dans les approches de modélisation et de faire fonctionner ces outils en extrapolation. Il y a des enjeux majeurs à mieux comprendre les interactions entre les compartiments du cycle de l’eau, de manière à fournir à la fois des outils robustes de projection et à quantifier les incertitudes associées aux évolutions des hydrosystèmes.

  • Le couplage de modèles pour la gestion intégrée des risques associés aux hydrosystèmes et la prise de décision

La gestion opérationnelle de l’eau est de plus en plus complexe, avec de nombreux acteurs et usages, et des contraintes variées, rendant la prise de décision délicate étant donné les niveaux d’incertitudes associées et la possible conjonction de risques (liés à la quantité et la qualité chimique et biologique de l’eau). Ceci est d’autant plus vrai en conditions extrêmes (typiquement situation de crue ou de sécheresse).

  • Le développement de méthodes et d’outils pour traiter efficacement la question des changements d’échelles spatiales et temporelles

La transposabilité des méthodes de représentation des hydrosystèmes - dans l’espace et dans le temps - est un enjeu majeur pour pouvoir traiter des questions similaires qui se posent à des échelles différentes. Cela implique d’avoir des outils dont la complexité est modulable et dont le fonctionnement à ces différentes échelles spatiales et temporelles reste cohérent (agrégation / désagrégation).

3  équipes

Infrastructures de Recherche – Sites Expérimentaux

L'Observatoire ORACLE (BVRE de l'Orgeval, en Seine-et-Marne)
RAMPILLON
Laboratoire d'Hydraulique des sols et du drainage

Exemples de résultats et produits

Bases de données

Bases de données relatives au peuplement de poissons du bassin de la Seine
Base des données de l’Observatoire ORACLE : BDOH
Base Hydro-Météorologique Nationale : https://webgr.irstea.fr/activites/base-de-donnees/ et https://webgr.irstea.fr/activites/base-de-donnes-22/

Logiciels

airGR
airGRteaching
GRP
PREMHYCE
JEUX HEPEX

Partenaires

Ecole doctorale

ED 398 Géosciences, Ressources Naturelles et Environnement

Partenaires académiques

UMR METIS (Sorbonne  Université – CNRS – EPHE)
EDF (LNHE, DTG)
IFSTTAR
Météo-France CNRM
ZA Seine : Piren Seine & GIP Seine Aval
GRET (Groupe de Recherches en Ecologie Trophique)
Labex Basc
Fédération Fire
Infrastructure de Recherche OZCAR, OSU Ecce Terra  UPMC, Zone Atelier au niveau national et LTER / CZO au niveau international
UMR Ecosys (INRA/AgroParisTech)
UMR LHYGES Laboratoire d'HYdrologie et de GEochimie de Strasbourg (ENGEES/CNRS/US)
LOTTER -  Université de Lorraine

Sociétés savantes

EGU European  Geophysical Union
AISH-IAHS Association  Internationale des Sciences Hydrologiques
SHF Société Hydrotechnique de France
AFES Association Française  pour l’Etude des Sols
Arceau-IdF Association Recherche Collectivités dans le domaine de l'EAU
(notamment le groupe  de travail rivières urbaines)
ICID International  Commission on Irrigation and Drainage
AFEID Association Française pour l’Eau l’Irrigation et le Drainage
GFHN Groupe Francophone Humidimétrie et TraNsferts en Milieux Poreux
CNFSH Comité National Français des Sciences Hydrologiques

Partenaires publics et privés

Prévision des  crues et inondations : SCHAPI/SPC
Compagnies d’assurance : AXA, Caisse Centrale  de Réassurance
Bureaux d’études : TRACTEBEL, BRLi, Acterra
Compagnie d’hydroélectricité: EDF, CNR

Partenaires internationaux

Réseau HEPEX sur la Prévision Hydro-Météorologique  d’Ensemble : Maria-Helena Ramos ancienne présidente
Université de Tartu (Estonie) : collaboration  de longue durée avec le Prof. Ülo Mander sur le thème de l’ingénierie  écologique
USGS, Université de Washington, Christian Torgersen  collaboration autour de la thématique Riverscape
INRS et Ministère de la faune au Québec (modèles  d’habitats pour les poissons et connectivité)
Australie : échanges réguliers de doctorants  avec le CSIRO et le Bureau of Meteorology ; collaboration avec plusieurs  universités (Melbourne, Newcastle, Adelaide)
UFMG Brésil : participation régulière à  l’enseignement, projets
NIWA Nouvelle Zélande (Chris Tanner)
Université Laval, Québec, Canada (Hydrologie)
ECMWF (UK) (Hydrométéorologie)
SMHI (Suède) (Hydrologie)

Publications

Consulter les dernières publications de l'unité de recherche HYCAR

Contact

  • Directeur de l'unité de recherche HYDRO Vazken ANDRÉASSIAN +33 1 40 96 62 58
  • Responsables d’équipe

ARTEMHYS : Julien TOURNEBIZE +33 1 40 96 60 38
HEF : Evelyne TALES  +33 1 40 96 60 94
HYDRO : Charles PERRIN +33 1 40 96 60 86