Réduire la taille texte Rétablir la taille du texte par défaut Agrandir la taille du texte Partager cette page Favoris Courriel Imprimer

Centre d'Aix-en-Provence

Nouvelle unité de recherche d’Irstea à Aix-en-Provence

Depuis le 17 août 2015, le centre Irstea d’Aix-en-Provence est restructuré sous la forme d’une unité de recherche unique, issue de la fusion des trois unités de recherche préexistantes, dotée d’un projet de recherche centré sur les risques et la vulnérabilité. 

Les thèmes de recherche

Le centre d’Aix-en-Provence est focalisé sur les risques naturels et environnementaux. Les chercheurs, ingénieurs, techniciens, doctorants ont des compétences multidisciplinaires dans les domaines des sciences de l’environnement, sciences de la terre, sciences de l’ingénieur et écologie. Ils travaillent principalement sur des problématiques méditerranéennes, la région étant marquée par un climat spécifique, un relief très présent, des événements extrêmes (pluie, sécheresse, inondation), des formes d’urbanisation variées et une biodiversité très riche.

Les recherches sont centrées sur les écosystèmes terrestres, les écosystèmes aquatiques continentaux, les bassins versants et réseaux hydrographiques, les ouvrages hydrauliques incluant les barrages et digues fluviales et maritimes

Les approches de recherches sont transversales et s’intéressent à l’analyse et l’évaluation des risques, outils ainsi que les scénarios à développer pour aboutir à une gestion durable des territoires. Ces approches transversales ne sont possibles que grâce à une bonne compréhension des processus en jeux, ainsi que leur modélisation.

Unité de recherche 

Risques, Ecosystèmes, Vulnérabilité, Environnement, Résilience (RECOVER)

Chiffres clés du centre

  • 1 unité de recherche composée de 4 équipes
  • 1 service d’appui à la recherche
  • 110 personnes, dont 60 chercheurs et ingénieurs (incluant environ 10 post doctorants), 15 à 20 doctorants.
  • Publications (moyenne annuelle): 50 articles de revues à comité de lecture, ouvrages et chapitres d’ouvrages scientifiques, 20 articles de revues techniques, 80 rapports techniques et scientifiques.
  • 400h d’enseignement par an (dont 230 pour des établissements régionaux)
  • Une plateforme de recherche technologique labellisée par Irstea (Géomécanique)
  • Deux systèmes d’observation contribuant à des SOERE labellisés par Allenvi (Réal Collobrier, SOERE RBV, Font Blanche, SOERE F-ORE-T)

Focus recherche

Analyse des risques et de la fiabilité des ouvrages hydrauliques

Le centre d’Aix mène des travaux sur les méthodologies d’analyse de risques et de fiabilité des ouvrages hydrauliques, préoccupations constantes des ingénieurs et gestionnaires concernés par leur conception, leur construction et leur fonctionnement. Dans ce cadre, l’évaluation de la sûreté d’un 
barrage ou d’une digue nécessite la prise en compte de l’ensemble des défaillances potentielles susceptibles de se produire dans les ouvrages ainsi que l’évaluation de leurs probabilités d’occurrence.

Modéliser les incertitudes

Les chercheurs d'Irstea travaillent donc à élaborer des modèles de comportement des ouvrages hydrauliques pour représenter les scénarios de défaillance. La mise au point de ces modèles (dits modèles de sûreté de fonctionnement) permet l’évaluation probabiliste des risques de rupture
 par la théorie de la fiabilité. Les travaux d'Irstea à Aix sont valorisés par des études innovantes appliquées à des ouvrages existants, telles que des études de dangers de barrages et de digues.

Informations pratiques