Réduire la taille texte Rétablir la taille du texte par défaut Agrandir la taille du texte Partager cette page Favoris Courriel Imprimer

Centre de Bordeaux

Centre de Bordeaux © Irstea - A. Dutartre

Le centre de recherche de Bordeaux est l’une des neuf implantations d'Irstea. Localisé sur le site principal de Cestas – Gazinet, ses activités de recherche, d’appui aux politiques publiques et d’expertise portent sur 2 domaines principaux : la gestion de l’eau et du fonctionnement des milieux aquatiques et l’interface entre eau et gestion des territoires.
 

Ses recherches sont le plus souvent conduites en collaboration avec des laboratoires publics français ou européens (Université de Bordeaux, Université de Pau et des Pays de l’Adour, CNRS, INRA, Ifremer…) et des entreprises ou bureaux d’études privés.

Le centre Irstea de Bordeaux participe également aux activités d’enseignement supérieur, en particulier avec les universités et grandes écoles membres du PRES (Pôle de Recherche et Enseignement Supérieur) Université de Bordeaux.
 
 
Partenaire du LabEx COTE, il contribue principalement  au développement de méthodes pour évaluer, contrôler et prédire la qualité des écosystèmes aquatiques et l'évolution des populations de poissons depuis les rivières (fleuves) jusqu'aux estuaires.
 

Depuis 2010, le centre est adhérent du pôle de compétitivité Xylofutur. Un partenariat qui renforce ses liens avec les acteurs de la filière bois, depuis la production jusqu’à la transformation. Les chercheurs apportent leurs compétences en sciences humaines et sociales.

Les ministères chargés de la recherche, de l’agriculture et de l’environnement, l’Union Européenne, l’ANR (Agence Nationale de la Recherche), la Région Aquitaine, l’ONEMA (Office national de l’eau et des milieux aquatiques), l’Agence de l’Eau Adour Garonne, EDF… soutiennent ses actions.

Le Directeur Régional : Frédéric Saudubray
 

En quelques chiffres

  • En moyenne 20 doctorants et post-doctorants par an
  • Entre 30 et 35 agents en Contrat à Durée Déterminée
  • Entre 25 et 30 stagiaires de l'enseignement supérieur
  • 7 millions d'euros de budget annuel (hors salaires personnel permanent), dont 70 % provenant de ressources propres par contrats de recherche ou transferts. 

2 Unités de Recherche

UR Ecosystèmes aquatiques et changements globaux

UR Environnement, territoires et infrastructures

Focus recherche

Politiques environnementales : tous égaux ?

Les politiques publiques environnementales sont-elles sources d’inégalités sociales ? Le projet ANR EFFIJIE*, piloté par Irstea, explore cette problématique encore peu étudiée en France.

Dans un contexte  de  changements  environnementaux  globaux,  un effort de plus en plus important est demandé  aux  populations pour préserver l’environnement à travers des politiques publiques diverses : création de zones protégées, limitation du recours aux produits phytosanitaires, etc. Mais la contribution est-elle la même pour toutes les catégories sociales ? En d’autres termes : existe-t-il une inégalité dans l’effort environnemental ? Le projet EFFIJIE (2014-2018) tente de répondre à cette question en menant, sous le pilotage d’Irstea, une étude comparative de plusieurs dispositifs de protection de la biodiversité (parcs nationaux) et de la qualité  de  l’eau (MAET **, captages  Grenelle), en métropole et à La Réunion. Objectif : vérifier le postulat des chercheurs selon lequel l’effort demandé serait davantage supporté par les populations les plus démunies.
* L'EFFort environnemental comme Inégalité : Justice et Iniquité au nom de l'Environnement
** Mesures agro-environnementales  territorialisées)

Évaluation de l'état écologique des cours d'eau

schéma qui illustre les activités du centre de BordeauxDans ses missions d'appui à l'application de la Directive Cadre sur l'Eau (DCE), Irstea met à disposition des documents et des outils pour la mise en œuvre des protocoles d'évaluation hydrobiologique qu'il développe...

La directive cadre européenne sur l'eau DCE

 

Casses, un logiciel de prévention pour les canalisations d’eau

Les ruptures des réseaux d’eau et la politique de renouvellement des linéaires de canalisation représentent un problème majeur pour les gestionnaires comme pour les communes. Le centre Irstea de Bordeaux a conçu à leur intention un logiciel permettant de détecter les tronçons les plus fragiles, d’en établir la hiérarchie en fonction des risques et de prioriser ainsi les actions de prévention à mener – une approche particulièrement utile pour maintenir un service d’alimentation en eau 24 heures sur 24.

Appui technique et expertise sur les risques naturels : exemple de la tempête Xynthia

Fin février 2010, la tempête Xynthia est venue brutalement rappeler qu’une partie importante du littoral était protégée par des digues dont la rupture ou la submersion pouvaient avoir des conséquences humaines et économiques catastrophiques.
Dans les jours qui ont suivi, le Ministère en charge de l’environnement a sollicité le centre Irstea Bordeaux pour plusieurs missions d’expertise, de retour d’expérience et d’avis sur les réparations d’urgence. Puis, passé ce premier niveau d’urgence, un travail de fond visant à produire un référentiel technique pour les digues maritimes et fluviales a été mis en place.

Thèmes de recherche

Information scientifique et technique

Pour plus d'infos cliquez ici

Accueil des nouveaux arrivants à la documentation