Vous êtes

Sélectionner

Réduire la taille texte Rétablir la taille du texte par défaut Agrandir la taille du texte Partager cette page Favoris Courriel Imprimer

Centre de Grenoble

Le centre Irstea de Grenoble développe des recherches et des expertises pour la connaissance et la gestion des écosystèmes, des territoires et des risques naturels en montagne.

Actualités

Les 12, 13 et 14 octobre, retrouvez Irstea à la fête de la science, bâtiment IMAG du Campus universitaire : Village des sciences, "28 nuances de sciences". Nous présenterons le projet Adamont (adaptation au changement climatique en moyenne montagne) sous forme de jeux de "Qui est-ce" avec des animaux, des plantes, des arbres et des humains. Un livret sur les idées reçues sur le changement climatique en montagne "Qu'est-ce qui change ?" sera à disposition sur le stand.

Séminaires, soutenances de thèses et HDR 

Découvrez nos trois unités de recherche

Irstea a mis en place une nouvelle organisation scientifique et technique au niveau national. Sa déclinaison à Grenoble a conduit les unités de recherche Développement des Territoires Montagnards et Écosystèmes Montagnards à fusionner au 1er janvier 2018.  Le nouveau collectif issu de ce rapprochement élabore actuellement un projet scientifique et organisationnel. Il a pour acronyme transitoire, unité TEGR Territoires Écologie Grenoble et est porté par une équipe de direction composée d’Emmanuelle George, directrice d’unité, Frédéric Berger, Bjorn Reineking et Jean-Jacques Collicard, directeurs adjoints. Cependant, dans l’attente de la fusion effective en janvier 2018, les deux unités conservent leur existence administrative et financière.

Pour aller plus loin dans la visite du Centre

Bases de données Outils de simulation Traitements d'images
Biodiversité Risques naturels Modélisation Indicateurs Politiques publiques

Chiffres-Clés

  • 3 unités de recherche
  • 90 permanents, 85 temporaires (35 doctorants et post-doctorants, 15 CDD, 35 stagiaires)
  • 4 M€ de budget annuel (hors salaires des permanents), dont 3 M€ de ressources propres
  • 100 contrats de recherche et d'expertise / an
  • 4300 jours en appui aux politiques publiques
  • 75 articles et chapitres dans des ouvrages scientifiques / an

Visualisez l'organigramme du Centre