Vous êtes

Sélectionner

Réduire la taille texte Rétablir la taille du texte par défaut Agrandir la taille du texte Partager cette page Favoris Courriel Imprimer

Impacts du changement climatique et adaptation en territoire de montagne. Projet Adamont

Publié le 29/05/2015

ADAMONT vise à développer une action de recherche partenariale et intégrée sur l’adaptation au changement climatique sur un territoire de moyenne montagne, qui associe production de connaissances et démarche opérationnelle en lien avec le changement climatique et les pratiques à faire évoluer. Le projet a été retenu comme une des mesures de mobilisation nationale vers la COP21 sur les enjeux du climat et de la biodiversité.

Porté en partenariat avec Météo-France, il s’inscrit dans le cadre du programme Gestion et Impacts du Changement Climatique (GICC) du MEDDE et bénéficie d’un financement pour 3 ans (démarrage début 2015).

Les terrains d’étude sont les parcs naturels régionaux de la région grenobloise (PNR du Vercors comme terrain principal et PNR des Bauges, de Chartreuse et des Baronnies provençales comme terrains satellites), territoires partenaires sensibles au changement climatique et comportant une diversité de gradients, tant climatique qu’altitudinal, social, économique et écologique.

Actualité

En partenariat avec le PNR du Vercors, Irstea organise un cycle de 5 journées d’ateliers de travail thématiques.

Ces journées d’ateliers ont pour objectif d’échanger du point de vue du terrain sur les grands enjeux et activités des territoires, tous secteurs d’activité confondus, entre gestionnaires, usagers, techniciens, professionnels des filières économiques, chercheurs, experts afin :
  • De caractériser les impacts du changement climatique
  • De renseigner les pratiques et les points de vigilance pour l’adaptation au changement climatique
  • D’identifier les interactions entre les différents secteurs d’activités dans ce contexte de changement climatique

Organisées sur le territoire du Parc du Vercors, ces journées associent les autres Parc naturels régionaux préalpins. Chaque journée abordera une thématique emblématique des territoires de moyenne montagne (forêt, agriculture, tourisme, risques naturels et accessibilité, eau) selon le programme prévisionnel ci-dessous.

Une journée de restitution commune viendra clore ce cycle en fin 2016 ou début 2017.

Programme prévisionnel des ateliers

Thème Date ou période prévue
Forêt (ressource/filière économique/milieu naturel) 22 Mars 2016 – Monestier-de-Clermont
Agriculture (culture/élevage/arboriculture/aromatique) 7 avril 2016 – Saint-André-en-Royans
Tourisme (estival/hivernal) + neige  19 mai 2016 - Saint-Julien-en-Vercors
Accessibilité + risques naturels Mai / Juin
Eau Juin
Journée de restitution d’ensemble Fin d’année 2016 ou début 2017

Journée de présentation

Lundi 22 juin 2015 à Villard-de-Lans : "Réchauffement climatique dans le Vercors et les Préalpes : le futur reste à écrire". Information et débat pour une approche territoriale intégrée d'adaptation au changement climatique.

Téléchargez le programme.

Téléchargez les pdf des présentations :

Présentation du projet GICC-Adamont. Delphine Piazza-Morel. Irstea

Au-delà des observations, les apports d'une interface science/société. Christophe Chaix. MDP

Une approche intégrale des impacts du changement climatique sur le tourisme de neige. Marc Pons. CENMA - IEA

Les enjeux du global au local. Thierry Lebel. CNRS - IRD - UJF

Observatoire Rhône-Alpes des effets du changement climatique. Evelyne Bernard. ORECC

Quels futurs de la Garonne-Gironde face aux changements globaux ? Benoît Labbouz

Visionnez le prezzi :

http://prezi.com/daslzrz7bgni/?utm_campaign=share&utm_medium=copy&rc=ex0share

Objectifs détaillés du projet

  • favoriser une approche du territoire en tant que système avec une attention particulière au changement climatique comme facteur significatif des évolutions de ce système,
  • être attentif à la question de la « révélation pratique » du changement climatique en intégrant pleinement les acteurs socio-économiques dans l’analyse et en confrontant les connaissances scientifiques à la réalité de leurs pratiques de gestion et d’adaptation,
  • aider à une réelle co-construction entre chercheurs et acteurs du territoire en mobilisant des approches d’économie, de sciences politiques et de sociologie adaptées pour à la fois mettre en place et observer ces processus de co-construction,
  • travailler à une échelle spatiale et temporelle fine adaptée à la variabilité des pratiques et des territoires afin de gagner en opérationnalité,
  • valoriser au mieux l’existant, les données, les expertises scientifiques, techniques ou pratiques, les retours d’expérience, mais aussi les méthodes et outils existants, par un effort d’état de l’art assez exhaustif, limiter au maximum les développements supplémentaires nécessaires à une meilleure approche intégrée,  
  • mailler ce projet avec d’autres projets d’intérêt pour cette thématique, complémentaires par les approches sectorielles, géographiques ou méthodologiques qu’ils peuvent apporter à la réflexion.

Ce projet a pour ambition in fine de fournir des livrables méthodologiques transférables pour favoriser le dialogue en recherche et action.

Les trois unités d'Irstea du Centre de Grenoble sont impliquées dans ce projet.

Contacts :

Delphine Piazza-Morel, chef de projet Adamont

Marie-Pierre Arlot, directrice régionale Irstea Grenoble, responsable scientifique Adamont

Financeurs :

Partenaire :

Labellisation COP21 :