Vous êtes

Sélectionner

Réduire la taille texte Rétablir la taille du texte par défaut Agrandir la taille du texte Partager cette page Favoris Courriel Imprimer

Centre de Rennes

Le centre de recherche de Rennes est l'une des neuf implantations d'Irstea, EPST (Etablissement Public à caractère Scientifique et Technologique) sur le territoire national.

  • Il est implanté sur le site de Beauregard où il réunit sur 4 000 m2 une soixantaine d'agents permanents dont 30 ingénieurs et chercheurs et une vingtaine d'agents accueillis : doctorants, post-doctorants, CDD.

La pertinence et la qualité des travaux de recherche découlent de l'insertion des équipes dans un réseau dense de partenariats tant scientifiques qu'institutionnels ou industriels.

Les activités du centre Irstea de Rennes ont toujours été fortement en prise avec le tissu économique régional et donc principalement avec les activités d'élevage, les déchets et les activités industrielles associées et avec l'industrie agro-alimentaire.

Le Centre Irstea de Rennes est au sein du Pôle régional à ambition internationale que constitue la Communauté d'Université et Etablissement ComUE "Université Bretagne Loire" créée au 1er janvier 2016.

 

Unité de Recherche 

Optimisation des procédés en Agriculture, agroALimentaire et Environnement - OPAALE

Des chiffres-clés

  • 1 unité de recherche
  • 60 permanents dont la moitié de chercheurs et ingénieurs
  • 20 doctorants et post-doctorants
  • 25 stagiaires de l'enseignement supérieur
  • environ 2 millions d'euros de budget annuel (fonctionnement - équipement)

 

Focus recherche

  • APIVALE - Approche Intégrée des filières de VALorisation des Effluents organiques - Le projet APIVALE est construit sur la base des principes de l’agro-écologie et de l’écologie industrielle, deux disciplines qui s’inspirent du fonctionnement des processus écologiques.  L’objectif d’APIVALE est de fédérer les compétences et de renforcer les moyens pour une vision renouvelée et plus systémique de la valorisation des effluents organiques sur les territoires.
    Pour répondre à cet objectif, l’INRA, Irstea, l’ANSES et l’UBS souhaitent développer une plateforme de R&D sur la valorisation des effluents et des déchets organiques qui vise à mieux prendre en compte les interactions et interdépendances entre les différents maillons de la filière à l’échelle de l’exploitation et du territoire. En savoir plus
     
  • IAA HIGH TECH - Usine du futur - Le projet, qui implique Irstea et l'UBS, a pour objectif de renforcer une offre technologique de pointe au service de la compétitivé du secteur agro-industriel. Le projet est résolument en adéquation avec le Pacte d'Avenir, ce projet contribue à la stratégie transversale aux filières agro-alimentaires par l'innovation et la modernisation dans les procédés et la recherche de performance écologique au service du développement. Les acteurs du projet sont mobilisés pour faire émerger d'un réseau de compétence au niveau du Grand Ouest associant des plates-formes analytiques disposant d'équipements lourds et des plates-formes technologiques pour offrir une offre globale et coordonnée à l'ensemble des acteurs économiques du Grand Ouest. Une attention particulière sera portée pour l'accompagnement des PME à ces dispositifs uniques. En savoir plus
  • Froiloc ® - Concept de diffusion localisé d'air froid ultra-propre. Etudié et conçu par Irstea et le Pôle Cristal, ce concept est le fruit d'une étude menée par l'équipe Acta de l'unité OPAALE à partir d'une définition de besoin exprimé par les agro-industriels. Certaines industries nécessitent des ambiances froides et ultra-propres. Cette installation Froiloc diffuse de l'air propre et froid au niveau de la surface de travail tout en améliorant le confort thermique des opérateurs. L'air froid diffusé au niveau de la surface de travail est compris entre -2°C et 4°C, tandis que l'air ambiant autour de l'installation est d'au moins 13°C. Ce concept améliore les conditions sanitaires, réduit les troubles musculo-squelettiques et conduit à optimiser la consommation d'énergie. Le développement du concept se poursuit avec les équipes du Pôle technologie de l'entreprise CESBRON et la Région Bretagne. En savoir plus
  • DETERMEEN - Le projet de recherche DETERMEEN est construit pour déterminer les impacts environnementaux des scénarios de méthanisation territoriale ; ce projet est financé par l’Ademe regroupant différents partenaires : Irstea Rennes (coordinateur du  projet), Akajoule (bureau d’études), BRGM (institut de recherche) et Rennes Métropole. Son objectif est de développer et opérationnaliser un outil permettant une insertion environnementalement pertinente d’une filière de méthanisation collective au sein d’un territoire dans un contexte actuel de développement très important de la méthanisation. Pour ce faire, nous mobilisons différents champs de compétences : la spatialisation (avec les systèmes d’information géographique), le génie des procédés (le procédé de méthanisation) et l’évaluation environnementale (avec la méthodologie d’Analyse du Cycle de Vie). A terme il s'agit de déterminer le service rendu par la méthanisation au regard des contraintes et besoins du territoire d’implantation, de proposer des scénarios techniques y répondant et de déterminer le scénario présentant les meilleures performances environnementales afin de tendre vers une insertion pertinente d’une telle filière dans un territoire. Ce projet met en exergue les travaux sur la spatialisation de l’ACV réalisés au sein de l’unité OPAALE.

 Organisation du centre

Informations pratiques