Vous êtes

Sélectionner

Réduire la taille texte Rétablir la taille du texte par défaut Agrandir la taille du texte Partager cette page Favoris Courriel Imprimer

Nos recherches

Au sein des neuf centres régionaux, les chercheurs d'Irstea sont en prise directe avec les territoires, sur l'observation desquels ils fondent leurs recherches.
La science environnementale offre en effet une étroite imbrication entre expérimentation, modèles théoriques et innovation technologique et se traduit par un partenariat étroit avec les acteurs publics et le tissu économique.

Département Eaux

Disponibilité de la ressource en eau, pollutions, écosystèmes aquatiques, risques naturels, irrigation, pêche, aménagements… la gestion de l'eau est plus que jamais un enjeu mondial. En Europe, une directive cadre fixe ainsi aux États membres l'objectif d'atteindre le bon état écologique des masses d'eau. L'étude et la gestion des eaux superficielles, et des activités qui y sont liées, mobilisent près de la moitié des forces de recherche d'Irstea. L'institut déploie une large palette d'activités dédiées aux ressources en eau, aux milieux aquatiques, aux infrastructures et aux usages. Il produit des connaissances et des outils pour gérer le court et le long terme, comprendre les interactions et les impacts réciproques entre les actions de l'homme et les milieux, établir des modèles, mettre au point des outils de gestion.

Les activités du Département Eaux s’organisent selon trois axes directeurs :
- Systèmes aquatiques sous pressions multiples
- Hydrosystèmes et risques naturels
- Gestion intégrée des ressources, des infrastructures et des risques


UNITÉS DE RECHERCHE / UNITÉS MIXTES DE RECHERCHE DU DÉPARTEMENT :
•    UR EABX : Ecosystèmes aquatiques et changements globaux 
•    UR ETBX : Environnement, territoires et infrastructures 
•    UR ETNA : Erosion torrentielle neige et avalanches
•    UMR G-EAU : Gestion de l’eau, acteurs et usages
•    UMR GESTE : GEStion Territoriale de l’Eau et de l’environnement
•    UR HYCAR : Hydrosystèmes Continentaux Anthropisés - Risques - Remédiation – Restauration
•    UR RECOVER : Risques, Ecosystèmes, Vulnérabilité, Environnement, Résilience
•    UR Riverly

Département Écotechnologies

Les entreprises sont confrontées au défi de concilier productivité et respect de l'environnement : elles sont désormais comptables de l'impact de leurs activités sur les ressources et les milieux. La mise au point d'écotechnologies privilégie une approche globale (de leur conception à leur fin de vie) et une approche multicritère (composantes environnementales, économiques et sociales). Les domaines d'applications des recherches concernent les secteurs agro-industriels : agriculture et agroalimentaire, gestion et stockage des déchets, épuration, nouvelles technologies. Les innovations développées par les scientifiques du département font l'objet de transfert vers différents partenaires industriels.

Les activités du Département Écotechnologies s’organisent selon trois axes directeurs :
- Sûreté alimentaire
- Équiper l’agriculture
- Valoriser les effluents et déchets organiques


UNITÉS DE RECHERCHE / UNITÉ MIXTES DE RECHERCHE DU DÉPARTEMENT :
•    UR OPAALE : Optimisation des procédés en Agriculture, agroALimentaire et Environnement.
•    UR GPAN : Génie des procédés frigorifiques
•    UR REVERSAAL : Réduire, valoriser, réutiliser les ressources des eaux résiduaires
•    UMR ITAP : Information, technologies, analyse environnementale, procédés agricoles
•    UR TSCF : Technologies et systèmes d'information pour les agrosystèmes

Département Territoires

À l'échelle des territoires ruraux et périurbains, le développement durable dépend fortement de la manière dont sont gérées les relations entre milieu naturel et activités humaines. Des approches pluridisciplinaires associant écologie, télédétection et sciences humaines sont particulièrement adaptées pour étudier ce processus de développement durable et aborder le territoire dans ses diverses dimensions. Elles permettent de rendre compte de l'agencement entre les différents usages : résidentiels, productifs (agriculture et sylviculture notamment) et de préservation de l'environnement, d'apprécier leurs effets réciproques et d'analyser les politiques publiques destinées à leur gestion.

Les activités du Département Territoires s’organisent selon quatre axes directeurs :
-    Biodiversité et fonctionnalités écologiques
-    Bioéconomie territoriale
-    Dynamiques spatiales d’anthropisation
-    Adaptation des territoires au changement global


UNITÉS DE RECHERCHE / UNITÉS MIXTES DE RECHERCHE DU DÉPARTEMENT :
•    UR ETBX : Environnement, territoires et infrastructures
•    UMR Territoires
•    UR LESSEM : Laboratoires des écosystèmes et sociétés en montagne
•    UR EFNO : Ecosystèmes forestiers
•    UR RECOVER : Risques, écosystèmes, vulnérabilité, environnement, résilience
•    UMR TETIS : Territoires, environnement, télédetection et information spatiale
•    UR LISC : Laboratoir d'ingénierei des systèmes complexes
•    ECODIV
 

Quelques  indicateurs

  • 30 projets européens en cours dont 22 projets PCRD
  • Label Institut Carnot depuis 2006
  • 353 contrats de partenariat
  • 2 starts-up créées : Virtualiz,  Biomae