Vous êtes

Sélectionner

Réduire la taille texte Rétablir la taille du texte par défaut Agrandir la taille du texte Partager cette page Favoris Courriel Imprimer

Positionnement

Notre vision

La société a besoin de comprendre pour anticiper et agir.
Dans un contexte de changement global marqué par l'essor de la société industrielle et l'augmentation sans précédent de la population mondiale émerge une double préoccupation :

  • adopter une attitude responsable et cohérente vis-à-vis de l'environnement ;
  • mieux se prémunir face aux risques, qu'ils soient naturels ou induits par l'activité humaine.

Les conséquences sociales et environnementales du changement global, la réponse à cette double préoccupation, génèrent de nouveaux enjeux pour le développement économique, la gestion des ressources et des milieux à l'échelle des territoires, enjeux que doivent prendre en compte les politiques publiques. Décideurs politiques, acteurs économiques et sociétaux sont donc conduits à mieux appréhender les évolutions et les mécanismes en jeu afin de mettre en œuvre des solutions adaptées et innovantes. Ils ont besoin pour cela de disposer de connaissances scientifiques et de résultats opérationnels.


Les évolutions et les mécanismes sont complexes : la compréhension des phénomènes qui les caractérisent, l'élaboration des questions scientifiques qui en découlent, appellent une recherche à même de mobiliser un large éventail de disciplines et compétences scientifiques et technologiques. Or la recherche environnementale en France, forte de plus de 20 000 chercheurs, est trop éclatée. Il importe de la coordonner et de mieux la structurer, pour lui donner un poids et une lisibilité au niveau national comme aux niveaux européen et international. C'est le rôle de l'alliance nationale de recherche pour l'environnement AllEnvi, dans la consolidation de laquelle Irstea s'engagera totalement, aux côtés de ses partenaires.

Nos traits identitaires

Irstea se définit et se distingue par sa démarche de co-construction des objets de recherche avec ses partenaires publics et privés, porteurs d’enjeux de société.
L'institut pratique une démarche intégrative de recherche indissolublement liée à la pratique d'une expertise de haut niveau.
Membre fondateur de l'alliance nationale de recherche pour l'environnement AllEnvi, l'institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture conduit ses programmes de recherche en coopération avec les autres organismes de recherche, les universités, les pôles régionaux d'enseignement supérieur et de recherche, les pôles de compétitivité et les réseaux européens (PEER, Euraqua, Alternet…).
Il a su tisser des relations partenariales solides avec de nombreuses entreprises, PME ou grands groupes industriels, ainsi qu'avec les collectivités territoriales et les services de l'État, qui lui ont valu la labellisation "Institut Carnot" depuis 2006.
L'institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture offre l'originalité d'associer chercheurs et ingénieurs dans une démarche scientifique intégrant :

  • de multiples disciplines : les sciences biophysiques, l'informatique, les mathématiques appliquées et les sciences économiques, humaines et sociales ;
  • des expérimentations de laboratoire ou de terrain, des mesures situ, des modèles théoriques, des recherches technologiques et la conception de méthodes évaluatives.

Les recherches de l'institut sont tournées vers l'action, ses objets se situent à l'échelle du territoire, ce qui lui permet de réaliser auprès des pouvoirs publics des missions d'expertise à même d'éclairer leurs décisions. 

Notre ambition

Irstea a l'ambition de devenir un leader européen de la recherche pour l'environnement  et la référence scientifique pour l'appui aux politiques publiques.
D'autre part, se définissant comme organisme national de recherche en appui aux politiques publiques, Irstea vise à étendre son modèle de recherche finalisée en le mettant également au service des politiques européennes.

Expression de cette double ambition, la stratégie de l'institut est construite autour de trois défis scientifiques associés à des enjeux de société majeurs. Améliorer ou restaurer la qualité environnementale implique de coupler des méthodes et des technologies, pour comprendre et pour agir. Le développement et la gestion des territoires doivent s'appuyer sur des approches multisectorielles intégrant notamment les questions de l'eau et celles des territoires. Enfin, traiter des risques naturels appelle une approche élargie combinant la connaissance des aléas et l'étude de la viabilité des systèmes environnementaux.