Vous êtes

Sélectionner

Réduire la taille texte Rétablir la taille du texte par défaut Agrandir la taille du texte Partager cette page Favoris Courriel Imprimer

Agriculture de précision : traiter efficacement sans léser l’environnement

Pour nourrir les Hommes en 2050, l’agriculture devra s’assurer d’une production suffisante. Si les pesticides permettent d’augmenter les rendements et la qualité des cultures, leurs effets, même à très faibles doses, peuvent être néfastes sur l’environnement. Ainsi, pour concilier performance agricole et respect de l'environnement: l’agriculture de précision propose des techniques innovantes pour réduire l’utilisation des produits phytosanitaires en apportant la bonne dose au bon endroit.

Pulvériser sans gaspiller

Une pulvérisation de haute technologie

Expérimentation au sein de ReducPol © Irstea / P. Latron (Agence Look At Sciences)

Zoom sur Reducpol, une plateforme de recherche technologique de référence pour l’évaluation globale des procédés d’application et de pulvérisation des produits phytosanitaires.

 

[Vidéo] Une vigne artificielle pour tester grandeur nature

Présentation d'Evasprayviti, un banc d’essai mimant la vigne naturelle qui permet de mesurer les performances des pulvérisateurs de produits phytosanitaires.

Innovation « connectée » : réduction des produits phytosanitaires en viticulture

© Irstea / V. De Rudniki

Dernier outil développé par Irstea : PICORE. Dédié aux viticulteurs, il leur permet d’optimiser les réglages de leur pulvérisateur tout en vérifiant la qualité des traitements. Une économie de 15 à 20 % de produit.

 

Un banc d'essai innovant pour réduire le risque de dérive


Tester et classer les pulvérisateurs selon leurs aptitudes à réduire le risque de dérive, afin d’aider les équipementiers à proposer des matériels validés et sûrs, aux viticulteurs : voici l’objectif du banc d’essai EoleDrift. 

Un épandage efficace et respectueux des sols

Banc d’essai pour l’épandage des déchets organiques

© Irstea / V. De Rudniki

Un outil de simulation d’épandage et un banc d’essai pour épandeurs afin d’évaluer la qualité de répartition au sol d’un engrais organiques, sont à la disposition des constructeurs.

Un épandeur antilimaces

 

L’épandeur SPANDO TDS, petit distributeur antilimaces, est issu d'un partenariat entre Irstea et  De Sangosse. Ce distributeur, mis au point sur le banc d’essai Cemib d’Irstea  permet une meilleure répartition et des doses identiques sur toute la parcelle notamment grâce au débit proportionnel à l’avancement électronique (DPAE) de série avec GPS. Afin d’éviter toutes projections en dehors de la parcelle, DE SANGOSSE en collaboration avec Irstea  a équipé le SPANDO ® d’un disque de bordure breveté.  Les paramètres d’épandages sont choisis électroniquement sur le boîtier de commande. Il suffit de choisir la dose/hectare, la largeur et la vitesse moyenne de travail. Ces précisions permettent d’envisager une réduction de dose à l’hectare et donc des économies.

Plus d'informations sur le site de De Sangosse

Eliminer les produits phytosanitaires de façon naturelle

Si une certaine dose de produits phytosanitaires est indispensable à une agriculture performante, il est certain désormais que même à très faible dose, ils ont des effets toxiques sur la santé de l’homme et l’environnement. A Irstea, les scientifiques travaillent sur des zones tampons afin d’éliminer de manière naturelle ces produits.

Des zones tampons humides artificielles

Pour intercepter les pollutions issues du drainage agricole, Irstea a mis en place une zone tampon humide artificielle à Rampillon sur une surface de 1.44 hectares. Focus sur les premiers résultats encourageants.