Vous êtes

Sélectionner

Réduire la taille texte Rétablir la taille du texte par défaut Agrandir la taille du texte Partager cette page Favoris Courriel Imprimer

Agriculture : économiser et recycler l'eau en irrigation

En agriculture, l’eau est une ressource indispensable et avec la probable augmentation des restrictions des volumes d’eau alloués à l’agriculture, l’irrigation est nécessaire pour répondre aux besoins des plantes. Face à la rareté de la ressource et à la montée en puissance de l’agriculture intensive, l’irrigation a perdu son image positive bien qu’elle produise près de 40% de l’alimentation mondiale sur moins de 20% des surfaces agricoles. Pourtant, les premiers effets du changement climatique se font déjà ressentir avec l’apparition d’épisodes de sécheresses plus durs et plus fréquents dans certaines régions du Monde.

Quelle irrigation face aux défis futurs ?

Pour nourrir les Hommes en 2050, les demandes en eau d’irrigation vont augmenter. 2'30 ludiques pour envisager le panorama des travaux de recherche d’Irstea sur l’irrigation (gouvernance de l’eau et irrigation de précision).

 

Innovations

Le goutte-à-goutte enterré, une solution innovante

Le système du goutte-à-goutte enterré permet d’apporter l’eau directement aux racines de la plante avec une économie d’eau allant jusqu’à 30 % par rapport à un système classique par aspersion sans baisse de rendement.

 

Irriguer en réutilisant les eaux usées traitées

Distributeur d'eaux usées traitées © Irstea / B. Molle

Irstea a développé un nouveau distributeur d’arrosage, breveté en copropriété avec la société Phytorem.

Logiciel de gestion des ressources en eau

Canon d’irrigation © Irstea / JM Le Bars

Comment estimer les rendements futurs des récoltes en fonction des conditions climatiques et d’irrigation ? C’est tout l’objet du logiciel PILOTE, développé au centre Irstea de Montpellier.

Gestion de l'eau et production d'énergie durable : l'agri-voltaisme

À l’heure où l’on constate en France un net recul de la surface des terres agricoles (51 % de la surface du territoire en 2012 – - source MEDDE 2014, contre 70 % encore en 1950), Irstea s’intéresse à l’optimisation de l’irrigation et de la production végétale sous panneaux solaires.

Le système agrivoltaïque mis en place à Irstea Montpellier avec l’Inra et Sun’R associe sur une même surface des cultures au sol (laitues, haricots, concombres, blés dur et vignes) et des panneaux solaires maintenus en hauteur à 4,5 m du sol par une structure porteuse en bois ouverte, permettant la culture mécanisée. Au-delà de la réponse au défi énergétique que ce système représente, Irstea s’est intéressé plus particulièrement durant plus de 2 ans à l’ombrage des parcelles.


Celle-ci peut modifier le besoin en eau des plantes et augmenter la productivité des cultures sous panneaux, même en condition de stress hydrique. On note une économie de 20 à 30 % d’eau pour l’arrosage des plantes car les panneaux solaires maintiennent les plantes une partie de la journée à l’ombre.

 

Réutiliser les eaux usées traitées pour irriguer : une piste d’avenir

Une filière complète de réutilisation d’eaux usées traitées testée grandeur nature

Un projet de recherche, mené par un consortium de 5 entreprises et 3 laboratoires de recherche dont Irstea, a permis de tester une solution complète de réutilisation d’eaux usées traitées.

 

Ecofilae, une start-up sur le filon des eaux usées

Pilote démonstrateur pour la valorisation d’eaux non-conventionnelles © Ecofilae

Ecofilae propose aux collectivités et aux industriels des évaluations et diagnostics, en s'appuyant sur les dernières avancées scientifiques sur la réutilisation des eaux usées traitées (reuse), en particulier Irstea, et l'avancée de la réglementation française.

 

Équipements

Une plateforme d'innovation pour une irrigation de précision

Zoom sur la plateforme PReSTi, dédiée à l'innovation en matière de matériels et de pratiques d'irrigation.