Vous êtes

Sélectionner

Réduire la taille texte Rétablir la taille du texte par défaut Agrandir la taille du texte Partager cette page Favoris Courriel Imprimer

Incendies de forêt : la recherche sous le feu de l’action !

Incendie de forêt (pin d'Alep) dans la commune de Rognes (Bouches-du-Rhône), 2007 © Laurent J. / Irstea

Le changement climatique et la modification des implantations humaines font peser de nouvelles menaces sur la végétation et les habitants des forêts méditerranéennes. Pour améliorer la connaissance des incendies de forêt et mieux prévenir le risque, les chercheurs d’Irstea travaillent et développent des outils et méthodes pour l'ensemble des acteurs du territoire et anticipent les effets du changement global afin d'améliorer la résilience de la forêt.

Publié le 15/07/2013
Mis à jour le 28/06/2016

Risque incendie : recherche et expertise pour mieux prévenir et gérer durablement les feux de forêt

Chaque année, le risque incendie de forêt est à son maximum de mi-juin à mi-septembre. Ainsi, près de 60 000 feux de forêt sont recensés chaque année en Europe, soit une moyenne de 500 000 ha brûlés par an, principalement dans les pays de la rive nord de la Méditerranée. Sur notre territoire est concernée essentiellement le Sud de la France : Provence-Alpes-Côte d'Azur, Corse, Languedoc-Roussillon, Drôme, Ardèche et Aquitaine. Le comportement du feu dépend des interactions multiples entre météo, topographie et végétation. Pour atténuer durablement l’intensité, la sévérité et le nombre d’incendies en France, et particulièrement en zone méditerranéenne, une nouvelle approche de la gestion des territoires, de la prévention et même de la lutte s’avère indispensable. Les scientifiques du centre Irstea d’Aix-en-Provence s’y emploient.

 

Incendies de forêt
Comprendre le phénomène feu en région Méditerrannée

 
Mieux gérer le risque incendie aux côtés des acteurs du territoire
 

     
Les incendies de forêt face aux impacts des changements globaux