Vous êtes

Sélectionner

Réduire la taille texte Rétablir la taille du texte par défaut Agrandir la taille du texte Partager cette page Favoris Courriel Imprimer

Risque avalanche et aménagement durable du territoire

Publié le 09/01/2017

© F. Rapin/Irstea

En France, plus de 600 communes sont exposées aux avalanches, un des risques naturels inscrits dans le plan national de prévention des risques. Acteur historique de la recherche sur les avalanches, Irstea contribue à l’exploration de ce phénomène complexe et évolutif. Objectifs : améliorer les connaissances des mécanismes physiques en jeu dans leur déclenchement et leur écoulement, et décrypter les évolutions en lien avec le changement climatique.

Avec un enjeu à la clé : développer des outils de plus en plus performants au service d’une gestion durable du risque sur le territoire. 

 

Avalanches : quelles connaissances ?

Risque avalanche : comment s'en protéger et aménager le territoire ?

   
Avalanches et changement climatique quel risque demain ?

Des bases de données sur les avalanches uniques au monde

La recherche sur les avalanches menée à Irstea est dotée de 2 outils d’exception : l’enquête permanente sur les avalanches (EPA) et la carte de localisation des phénomènes d’avalanches (CLPA). Ces bases de données d’observations, gérées et actualisées par Irstea, fournissent des données cruciales pour développer les modèles numériques de simulation des avalanches et mener les études statistiques nécessaires, par exemple, au suivi de l’évolution de l’activité avalancheuse.

L’enquête permanente sur les avalanches (EPA)
  • Créée en 1889 et alimentée aujourd’hui par un réseau de 260 observateurs (agents de l’Office national des forêts)
  • Plus de 90000 événements actuellement recensés sur environ 3900 sites (11 départements)
  • Informations relevées, selon un processus standardisé : dates, altitudes de départ et d’arrêt, dimensions (longueur, largeur, hauteur) du volume de dépôt, types d’avalanches...
La carte de localisation des phénomènes d’avalanches (CLPA)
  • initiée en 1971 après une avalanche meurtrière à Val d’Isère
  • fournit une carte descriptive des phénomènes observés ou historiques, représentés par les limites extrêmes atteintes par l’avalanche
  • couvre les massifs alpins et pyrénéens français et en priorité les zones où le risque d’avalanche est élevé et les enjeux importants.

L’EPA et la CLPA sont accessibles sur www.avalanches.fr et sont réalisées avec le soutien financier du Ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer.