Vous êtes

Sélectionner

Réduire la taille texte Rétablir la taille du texte par défaut Agrandir la taille du texte Partager cette page Favoris Courriel Imprimer

Risque Avalanche : comment s’en protéger et aménager le territoire ?

Depuis les années 2000, en France, aucune victime n’est à déplorer dans les zones urbanisées et aménagés, concernées par le risque d’avalanches. Un chiffre qui peut s’expliquer par une meilleure gestion du risque sur le territoire. Les travaux menés à Irstea apportent leur pierre à l’édifice. Ils contribuent en effet à mieux évaluer le risque, notamment par des études statistiques de l’activité avalancheuse ou des études sur la vulnérabilité des constructions. Mais aussi à mieux s’en protéger, grâce à l’expertise développée sur les ouvrages de protection.

Infographie

Cliquez pour voir l'infographie dans son intégralité (double zoom).

Expertise du risque avalanche d'Irstea

Expertise Irstea sur les avalanches: pour une gestion durable du risque

Acteur historique de la recherche sur les avalanches en France, Irstea poursuit l’exploration de ce phénomène complexe et toujours en évolution

Évaluer le risque d'avalanche

Avalanches : retour vers le futur

Le changement climatique impacte directement l'enneigement et dès lors, le risque d’avalanche. De plus en plus de statistiques viennent nous aider à mieux appréhender ce risque.

Se protéger des avalanches

Irstea expert mondial du dimensionnement des ouvrages paravalanches

Lorsqu’une avalanche est stoppée par un obstacle, une vague de neige se forme à l’amont de l’obstacle et remonte la pente ; c’est le ressaut. Comprendre ce phénomène est crucial pour se protéger ; il conditionne en effet la hauteur des digues de protection et, en dissipant l’énergie de l’avalanche, il réduit la distance à laquelle elle s’arrête à l’aval de l’obstacle.

En étudiant l’écoulement des avalanches autour des obstacles, Irstea a développé une expertise sur le dimensionnement des ouvrages paravalanches et l’estimation du risque résiduel en aval. Expertise transférée aux acteurs de terrain (services de l’Etat de restauration des terrains en montagne, bureaux d’étude privés…) grâce au guide de référence sur le dimensionnement des digues paravalanches, auquel Irstea a contribué dans le cadre d’une collaboration européenne, et d’actions de formations.

Pour étudier ces mécanismes d’écoulement face à des obstacles, des expérimentations sont menées en laboratoire sur des modèles réduits, reproduisant les grands types d’avalanches comme les avalanches de neige dense ; une spécificité d’Irstea. À partir des données de ces expériences mimant l’écoulement sous forme de grains, les chercheurs développent des modèles numériques de simulation des mécanismes à l’échelle réelle. L’équipe d’Irstea a développé une expertise telle en la matière, qu’elle compte désormais parmi les leaders mondiaux de la physique des écoulements granulaires autour d’obstacles. Désormais, les travaux se portent tout particulièrement sur les ressauts des avalanches de neige humide, ces avalanches de plus en fréquentes, aujourd’hui dans le viseur des chercheurs..

Contact : Thierry Faug, Unité de recherche Érosion torrentielle, neige et avalanches (ETNA), centre Irstea de Grenoble

[Vidéo] Simulation modèle réduit d'une avalanche en aérosol

Les avalanches en aérosol (formées d’un nuage turbulent d’air et de neige) sont simulées par des écoulements d’eau salée dans de l’eau, dans un «bassin noyé».

 

[Vidéo] Simulation modèle réduit d'une avalanche dense

Les avalanches denses (formées de neige lourde) sont simulées par des écoulements de grains sur un plan incliné équipé de capteurs de vitesse, de hauteur ou de pression.

Calcul de  la vulnerabilité du bâti face au risque d'avalanche : une approche inédite

Bien évaluer le risque lié aux avalanches est indispensable pour s’en protéger. À Irstea, les scientifiques proposent une nouvelle approche pour calculer le risque d’avalanche, avec à la clé : une meilleure définition des zones à risque et des ouvrages paravalanches optimisés.