Contact presse
Cécile Bittoun 01 40 96 61 30 / 06 77 22 35 62
Marie Wawrzykowski 01 40 96 61 41 / 06 86 07 75 30
presse@irstea.fr

INVITATION PRESSE
25 avril 2017 à Antony

Développer la chimie verte à partir des déchets de nos poubelles
Présentation d'une technologie de rupture pour les bioraffineries environnementales

Malgré une tendance progressive à la baisse, près de 345 millions de Tonnes de déchets sont produits chaque année en France (hors déchets agricoles, chiffres 2016 ADEME). Parmi eux, 45 millions de Tonnes sont constitués de déchets organiques (végétaux, déchets putrescibles de cuisine, papiers et cartons souillés, …). Déjà collectés et triés à la source depuis 2012 par les gros producteurs de biodéchets (restauration collective notamment), puis à partir d'un seuil de production abaissé à  10 T par an en 2016, la collecte séparée des biodéchets sera généralisée d'ici 2025, selon la Loi de transition énergétique. Les collectivités devront alors disposer de solutions de valorisation de proximité.

Dans ce contexte,  aux côtés de filières de bioraffinerie environnementale existantes (compostage et méthanisation), le développement d’une industrie chimique à partir de ressources renouvelables devient possible. Matière première peu coûteuse et disponible en abondance, l’utilisation des biodéchets reste pourtant compliquée par leur caractère hétérogène, complexe et contaminé. Et si la solution pour transformer des biodéchets en bioressources résidait dans le développement d’un dispositif innovant : l’électrosynthèse microbienne ?

Rendez-vous le jeudi 18 mai 2017 au centre Irstea d' Antony (92) de 12h30 à 13h30
Financé par le Programme Investissement d'Avenir, suivi par l'ANR et piloté par Irstea en collaboration avec INRA‑LBE, CNRS‑LGC et Suez,  le concept technologique du projet BIORARE, lancé en 2011, vise à produire des molécules plate-forme destinées à la chimie verte à partir de CO2, d’électricité renouvelable tout en traitant nos déchets.
De gauche à droite : déchets organiques / dispositif BIORARE / Biofilms électroactifs sur des anodes oxydant des pulpes de déchets alimentaires © Irstea
L'état de maturation de cette technologie et ses perspectives industrielles seront présentés , en prenant en compte les facteurs environnementaux, économiques et règlementaires. Cet état des lieux sera accompagné d’une présentation inédite du dispositif en laboratoire, suivi  dans l'après-midi d'un débat  autour de la bioraffinerie environnementale.

Pour plus d’informations sur cette journée et pour vous inscrire, merci de contacter le pôle presse d'Irstea : presse@irstea.fr / 01 40 96 61 30 / 06 77 22 35 62.

 
Informations pratiques
Irstea  - 1 rue Pierre Gilles-de-Gennes - 92160 Antony.
> Arrêt ligne C « Chemin d’Antony » ou ligne B « Antony » (à 15mns du siège à pied ou prendre le bus 286 jusqu'à l'arrêt "Lycée Les Fleurs" à une centaine de mètres environ de l'entrée principale)
SI vous souhaitez ne plus recevoir les informations presse d'Irstea
merci de nous le signaler à presse@irstea.fr