Vous êtes

Sélectionner

Réduire la taille texte Rétablir la taille du texte par défaut Agrandir la taille du texte Partager cette page Favoris Courriel Imprimer

COP22 – Les interventions d'Irstea pour accompagner les changements au sein des territoires

06/12/2016

La 22e édition de la Conférence des Parties de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP22) a permis aux chercheurs d’Irstea de mettre en avant leurs travaux sur la mise en place de démarches participatives de gestion des ressources et l’accompagnement au changement de pratiques au sein des territoires.

Cela fait plus de 10ans que les équipes de l'unité mixte de recherche Gestion - Eau, Acteurs, Usages (UMR G-Eau), au sein du centre Irstea de Montpellier, étudient et accompagnent des démarches participatives liées à la gestion de l'eau et des territoires. De leurs travaux est né CoOPLAaGE, une suite d’outils permettant l’intégration des différents acteurs, (gestionnaires, élus, citoyens, chercheurs, etc.), à différentes échelles (communautés, communes, bassins, régions, etc.), et de leurs savoirs, en fonction d’enjeux variés (ressource en eau, pollution, développement économique, biodiversité, etc.). Le but de ces outils est de permettre l'élaboration à terme des solutions localement adaptées face aux changements climatiques et socio-économiques et plus facilement appropriables par les communautés concernées.

Cette approche originale favoride un mode de gouvernance fondé sur l’autonomisation et l’engagement des parties prenantes à tous les niveaux via l'utilisation de modélisation participative. Parmi la gamme d’outils proposée, le kit WatAGame adapté à la problématique de la gestion de l’eau a déjà été testé avec succès dans plus de 20 pays dans le cadre de projets internationaux.

Les scientifiques Irstea de l’UMR G-EAU ont profité de la COP22 pour présenter ces méthodes et partager les pratiques avec nos partenaires internationaux et d’autres acteurs impliqués dans des démarches participatives intégrées.

Cooplanet, le nouveau réseau des démarches participatives pour la gestion des ressources

Un atelier de travail a réuni 9 partenaires de 4 continents différents. En provenance d'Afrique (Tunisie, Sénégal, Mali, Kenya, Ouganda, Afrique du sud), d'Europe (Bulgarie), d'Amérique du sud (Costa Rica) et d'Océanie (Nouvelle Calédonie), ces différents partenaires ont partagé leur expérience de démarches participatives intégrées mises en place pour aider des communautés à décider et à agir ensemble.

L'atelier a été l'ocacsion de créer et lancer un réseau international pérenne de « pilotes locaux du changement » organisé autour du dispositif CoOPLAage et intitulé Coopla-net. 

 

Sensibiliser aux enjeux de l’accompagnement des changements au sein des territoires

  • Le side-event « Accompagner des collectifs d’acteurs locaux dans l’adaptation au changement climatique sur un territoire : retours d’expériences, outils innovants et perspectives d’avenir », organisé par Irstea a accueilli 60 acteurs impliqués dans des collectifs de gestion territoriale. Il s’agissait de présenter les enjeux et les difficultés rencontrées dans l’accompagnement d’individus souhaitant se constituer en collectif à leur échelle et sur leur territoire.
     
  • Bénéficiant de 2 évènements dediés, coordonnés par le Partenariat Français pour l'Eau (PFE), l'eau était à l'ordre du jour de l'agenda politique mondial de cet COP22. Invités à intervenir lors de ces sessions, les chercheurs d’Irstea ont présenté l'intérêt des approches participatives, et l’importance de coupler les données physiques et humaines pour que les décisions finales respectent les dynamiques environnementales et organisationnelles. L’agora « Eau et climat dans les territoires insulaires» a été surtout l’occasion de présenter les activités de modélisation participative menées par Irstea dans les îles Kiribatis et en Nouvelle Calédonie. En partie articulées autour de la méthode CoOPLAage, ces activités sont menées dans le cadre d’un projet financé par le Fonds Pacifique du Ministère français des affaires étrangères et du développement international, afin d’améliorer la gestion de l’eau dans les îles.
     
  • Participant à l’espace jeunesse de la Coopération Suisse l’équipe Irstea et le réseau Coopla-net a pu présenter divers outils participatifs conçus et développés sur leurs terrains respectifs 
En savoir plus