Vous êtes

Sélectionner

Réduire la taille texte Rétablir la taille du texte par défaut Agrandir la taille du texte Partager cette page Favoris Courriel Imprimer

P. Flammarion, nouveau directeur général délégué à la Recherche et à l’Innovation

06/06/2017

Jean-Marc Bournigal a nommé Patrick Flammarion Directeur général délégué à la Recherche et à l’Innovation d’Irstea au 1er juin 2017, anticipant le départ pour une retraite prochaine de Pierrick Givone. « J’ai toute confiance en Patrick Flammarion dont les compétences et le parcours seront des atouts formidables pour accompagner Irstea dans la réussite de ses ambitions » souligne Jean-Marc Bournigal, président d’Irstea.

Cette nomination anticipée, lui permettra de s’investir pleinement dans l’exercice d'autoévaluation en cours pour l’institut, et dans la préparation et la mise en œuvre du nouveau plan stratégique de l’établissement à partir du 1er janvier 2018.

Diplômé de l’école Polytechnique, ingénieur en chef des Ponts, des Eaux et des Forêts, Patrick Flammarion connait en effet bien l’institut, qu’il intègre en 1994 dans le cadre d’un doctorat en écotoxicologie, discipline alors émergente. Il obtient son Habilitation à Diriger des Recherches avant de rejoindre le Ministère en charge de l’environnement en 2001, pour y coordonner des programmes de recherche nationaux en biodiversité, pollution des sols, de l’air, de l’eau, etc. Et déjà, il se consacre à porter les résultats scientifiques au sein des politiques publiques ! Une expérience précieuse pour ses fonctions ultérieures comme conseiller auprès de la Présidence de l’Inra, de 2005 à 2007 et Directeur de l’action scientifique et technique à l’Onema (désormais AFB), de 2007 à 2012.

En 2013 il revient à Irstea en tant que directeur du Département Eaux. Il y consolide et développe la position de l’institut dans le domaine "Eaux" aux niveaux national et international. Il a notamment favorisé au sein du département la structuration de la recherche sur les sujets émergents de la gestion patrimoniale des infrastructures d’eau ou de la GEMAPI (Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations). Son investissement au sein du governing board et de l’agenda stratégique du JPI water (initiative européenne de programmation conjointe de la recherche sur l’eau) a permis d’obtenir l’implication de la France dans le financement des appels d’offre européens sur l’eau, ainsi que l’élection puis la réussite de la Présidence française pour la programmation européenne de la recherche et de l’innovation sur l’eau de 2014 à 2016, prolongée jusqu’en 2018.
 

En savoir plus