Vous êtes

Sélectionner

Réduire la taille texte Rétablir la taille du texte par défaut Agrandir la taille du texte Partager cette page Favoris Courriel Imprimer

EDF et Irstea renforcent leur collaboration

Jean-Paul Chabard – EDF et Patrick Flammarion – Irstea après signature de l'accord-cadre © M-L. Degaudez / Irstea

05/04/2018

Jean-Paul Chabard, directeur Scientifique et Partenariat d’EDF R&D et Patrick Flammarion, directeur général délégué à la Recherche et à l’Innovation d’Irstea, ont signé le 04 avril 2018 un nouvel accord-cadre d’une durée de 6 ans (2018-2023) pour renforcer leur collaboration en établissant de nouvelles modalités techniques et financières de partenariats.

Une collaboration tissée sur le long terme

Les premières collaborations avec EDF remontent aux années 1960 allant de l’échauffement des eaux par les centrales aux études d’impacts et suivis de CNPE (Centrale Nucléaire de Production d’Electricité) ou encore aux impacts des ouvrages de franchissement (ex : passes-à-poissons) sur les populations de poissons migrateurs.

Depuis 1996, plusieurs accords-cadres se sont succédés. Les thématiques identifiées dans le nouvel accord-cadre sont :

  • Hydrologie et thermique des cours d’eau
  • Hydraulique et ouvrages hydrauliques (codes de calculs)
  • Hydrodynamique et transports des sédiments
  • Écologie Aquatique et terrestre
  • Diagnostic systèmes aquatiques soumis à des pressions multiples
  • Caractérisation des impacts environnementaux aquatiques des métaux et autres stresseurs chimiques
  • Partage de la ressource en eau
  • Froid industriel
  • Autres thématiques possibles (non limitatif) dont ressource énergétique territorialisée et gouvernance territoriale de l'énergie, gestion patrimoniale des infrastructures, approches sociétales, acceptabilité...Évaluation environnementale et sociale; Écologisation des pratiques à l’échelle des individus, des filières et des territoires face aux enjeux environnementaux

2 exemples d’actions menées avec EDF

  • Une équipe commune de recherche (ECR) HYNES a été créée en 2009 concernant la présence et la gestion des ouvrages de production d’électricité sur le fonctionnement écologique des milieux aquatiques dans le cadre du groupe HYNES. À ce jour, sur des sujets définis collectivement et co-encadrés, 7 thèses sont soutenues, 4 post-docs achevés, 25 articles publiés dans des revues internationales à comités de lecture, 17 communications à colloques.
     
  • Irstea assure le suivi des Centrales Nucléaire de Production d’Electricité par le biais d’études de surveillance environnementale des centrales du point de vue des impacts thermiques ou biologiques, et qui résultent des obligations réglementaires d’EDF.