Vous êtes

Sélectionner

Réduire la taille texte Rétablir la taille du texte par défaut Agrandir la taille du texte Partager cette page Favoris Courriel Imprimer

Irstea associé à 3 nouveaux IDEX et ISITE

Laureats IDEX / ISITE accueillis à l'Elysée ©Presidence republique_J.bonnet

17/03/2017

Les projets IDEX Lyon et ISITE CAP-20-25 (Clermont-Ferrand) et MUSE (Montpellier), dont Irstea est partenaire, ont été sélectionnés le 24 février par un jury d’experts internationaux comme 3 projets d’excellence de rang mondial.

Avec  l’IDEX de l’Université de Grenoble en 2016, Irstea se trouve associé à 3 nouveaux projets d’IDEX/ISITE via ses centres de Lyon-Villeurbanne, Clermont-Ferrand et Montpellier. 

IDEX/ISITE des programmes d’investissements d’avenir

Pour mutualiser les compétences en recherche, formation et innovation, et ainsi contribuer au rayonnement de la France à l’international, le Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’éducation nationale, mise sur de nouvelles initiatives de rassemblement des universités des organismes de recherche, et des écoles. C’est dans ce contexte qu’ont été lancés les programmes d’investissements d’avenir IDEX et ISITE. Les IDEX (Initiatives d’excellence) désignent des universités de recherche intensive, à forte visibilité internationale, disposant d’un large spectre disciplinaire et capables de tenir la comparaison avec les grandes universités de recherche de rang mondial. Les ISITE (Initiatives  Sciences – Innovation – Territoires – Economie), eux, suivent la même vocation d’excellence et de visibilité mondiale mais concernent un champ disciplinaire plus restreint et s’appuie sur des relations partenariales solides avec les acteurs socio-économiques territoriaux. Chacun des deux types de programmes doit pouvoir s’appuyer sur un soutien des collectivités territoriales.

En 2016, à Montpellier, Clermont-Ferrand, Lyon et partout en France, universités, écoles et organismes de recherche ont uni leurs forces et leurs moyens pour répondre au 2e appel à projet IDEX/ I-SITE. Un jury international composé d’universitaires étrangers, de chefs d’entreprises de groupes mondiaux, et d’élus a sélectionné les 12 meilleurs projets. Parmi eux, 3 projets auxquels sont associés les centres Irstea de Lyon,-Villeurbanne, Clermont-Ferrand et Montpellier.

IDEXLyon, l’excellence partagée

Porté par l’Université de Lyon, le projet affiche 3 objectifs centraux : 

  • Affirmer son leadership en France et à l’international en santé personnalisée, partage de l’énergie, compréhension des mondes urbains
  • Construire une université intégrée constituée de 15 composantes internes (Ecoles/Facultés/instituts) chacune bénéficiant d’une grande autonomie basée sur des contrats d’objectifs et des moyens pluriannuels évalués régulièrement
  • Mener une politique de développement tournée vers la performance, le rayonnement et l’attractivité par la mise en place de formations nouvelles, la construction de passerelles avec les entreprises et l’internationalisation des recrutements.

Financé à hauteur de 800 millions d’euros pour 10 ans, le projet sera réévalué tous les 4 ans, l’enveloppe sera définitivement allouée à la validation de la période probatoire de 4 ans.

En savoir +:  site de l’Université de Lyon

CAP 20-25 : le projet d’I-SITE de Clermont-Ferrand

Porté par l’Université Clermont-Auvergne, l’ISITE CAP 20-25 a pour objectif d’identifier et de consolider, au travers d’une démarche spécifique et identificatrice, le positionnement du site auvergnat dans la carte nationale et internationale de l’enseignement supérieur et de la recherche, et par là-même consolider sa place dans la région résultant de la fusion d’Auvergne et Rhône-Alpes. Il bénéficie pour cela d’un soutien important de la part des acteurs du territoire qu’ils  s’agissent de collectivités (conseil régional Auvergne Rhône-Alpes, Clermont-Auvergne-Métropole) ou d’entreprises (Michelin, Limagrain).

CAP 20-25 repose sur le concept d’innovation multimodale décliné au travers des dispositifs du projet en 3 volets : 

Plus concrètement, le centre Irstea de Clermont-Ferrand s’impliquera plus particulièrement dans les travaux sur :

  • Les agro-écosystèmes durables dans un contexte de changement global
  •  
  • Les systèmes et services innovants pour les transports et la production 

Financé à hauteur de 330 millions d’euros pour 10 ans par le programme investissement d’avenir, l’enveloppe sera définitivement allouée à la validation de la période probatoire de 4 ans.

En savoir + sur le site de l’Université Clermont-Auvergne

MUSE : Montpellier University of Excellence


Porté par l’université de Montpellier le projet MUSE rassemble 19 partenaires : 10 organismes de recherche (BRGM-CEA-Cirad-CNRS-Ifremer-Inra-Inria-Inserm-IRD-Irstea), 4 écoles (Architecture Montpellier-Chimie Montpellier-Mines d'Alès-SupAgro), 3 établissements de santé (CHU Montpellier-CHU Nîmes-Institut du Cancer de Montpellier) et 1 organisation internationale (CIHEAM-IAMM)

L’objectif du projet est de, tout en s’appuyant sur la  recherche, la formation et l’innovation, de gagner des espaces scientifiques et économiques nouveaux, et contribuer à la sécurité alimentaire, à la gestion durable des ressources naturelles et des écosystèmes et à l’amélioration des traitements des maladies infectieuses émergentes, des maladies chroniques ou des cancers. MUSE compte ainsi sur la qualité de son expertise dans 

les pays du sud, garantie par  ses 400 chercheurs actuellement installés de manière permanente dans la zone intertropicale.

Par ailleurs, le projet s’appuie sur 6 000 scientifiques et de ses 50 000 étudiants, le projet MUSE, et bénéficie du soutien actif de Montpellier 

Méditerranée Métropole et de la Région Occitanie / Pyrénées – Méditerranée.  Plus de  150 partenaires ont  également soutenu MUSE dans la course à la labellisation : PME, grands groupes, pôles de compétitivité (Derbi, Eau, Eurobiomed, Mer, Optitec, Qualiméditerranée et Trimatec) et ONG se sont engagés à s’investir davantage des actions de recherche, de formation, d’innovation avec les équipes de MUSE. Parmi ces acteurs, 5 se sont engagés dans une relation privilégiée qui en fait des partenaires clefs de MUSE : Banque Populaire du Sud, BRL, Horiba, Invivo.

Le projet a été financé à hauteur de 550 millions d’euros sur 10 ans, une évaluation est prévue au terme des 4 ans du projet afin de vérifier que les premiers engagements sont tenus.

En savoir + sur le site de l'Université de Montpellier

En savoir plus :