Vous êtes

Sélectionner

Réduire la taille texte Rétablir la taille du texte par défaut Agrandir la taille du texte Partager cette page Favoris Courriel Imprimer

Du capteur à l’indicateur : le projet EDEN

Terminal d'affichage de la consommation de carburant © Irstea / D . Boffety

13/02/2015

Les technologies embarquées sur les machines ou installées en parcelles (voire dans les airs !) sont sources d'informations et font dialoguer les champs avec les agriculteurs, les machines envoient, elles aussi, des informations aux agriculteurs. Focus sur le projet EDEN.

"Un des aspects qui nous intéressent aujourd’hui est de pouvoir mieux contrôler les consommations énergétiques", souligne Daniel Boffety, chercheur au centre Irstea de Clermont-Ferrand [1]. Avec ses collègues, il participe ainsi au projet EDEN [2], débuté en 2011 et qui promeut une utilisation de l’énergie plus raisonnée sur les exploitations agricoles.

Dossier spécial

Innovons pour une agriculture performante et durable

Au cœur de ce projet, l’acquisition de données sur les consommations énergétiques en temps réel. Celle-ci a, par exemple, été expérimentée sur des engins agricoles. "Nous avons développé un dispositif à partir d'une jauge à carburant numérique qui permet d’acquérir des données sur la quantité de carburant du réservoir tout en connaissant la localisation GPS de la machine et les outils agricoles associés », explique le chercheur. L’intérêt ? Savoir très précisément quelle est la consommation de carburant en fonction des tâches réalisées, par exemple lors du labour ou du transport des céréales jusqu’à la coopérative. "Cette analyse fine de la performance énergétique est essentielle pour permettre ensuite d'envisager une optimisation de la consommation d’énergie : connaître la consommation d’énergie de telle ou telle tâche permet de pointer là où des changements pertinents peuvent être opérés".

Suivi consommations énergétiques, exploitations agricoles - Projet EDEN © T. Huneau

Suivi consommations énergétiques, exploitations agricoles - Projet EDEN © T. Huneau

Un premier prototype de cette solution permettant de mesurer plus finement la consommation réelle de carburant d’un tracteur, en lien avec sa géolocalisation et la tâche a été effectuée. Développée et expérimentée sur le site Irstea de Montoldre, cette solution pourra être diffusée à d'autres sites pilotes du projet. Prochaine étape : à partir de ce prototype, la société Exotic Systems, un des partenaires du projet développera un boîtier commercialisable, la Vbox.

Un coût énergétique lourd

Aujourd'hui, aucune norme n’exige des exploitations qu’elles fassent des efforts en matière de consommation énergétique. Mais au-delà de considérations environnementales, les coûts énergétiques pèsent lourd sur le budget d’une exploitation. "Ces informations sont utiles au niveau de l’exploitation elle-même dans un but de rentabilité et lui apporte une aide précieuse dans sa gestion. Mais plus globalement, ces données permettent aussi de comparer les rentabilités des exploitations, car celles-ci sont très variables."

Des données aux indicateurs

Recueillir des données permet dans un premier temps de constituer une base de données, mais cela n'est pas suffisant : il faut ensuite être capable de l'utiliser en l'interrogeant, pour obtenir des indicateurs comparables (par exemple, la consommation de carburant par hectare labouré pour la mise en place d'un type de culture) et répondre à différent types de questions. Les exploitations agricoles pourront, à termes, se situer dans un contexte général par rapport aux autres exploitations du même domaine d'activité. C’est tout l’objet du développement de l'entrepôt de données.

En savoir plus

[1] Irstea, et plus précisément le site de Montoldre (03), est partenaire du projet EDEN : développement et expérimentation de la solution d'acquisition automatique de la consommation de carburant sur matériel mobile ; réalisation du développement de la base de données et de l'entrepôt afin d’élaborer des tableaux de bords adaptés à l'interprétation des résultats, notamment en rapport avec les équipements utilisés sur le site.

[2] Projet EDEN (2011-2015) : Entrepôts de Données spatiales au service de l’évaluation des performances ENergétiques des entreprises agricoles. Projet coordonné par Acta et Arvalis, en partenariat avec l’Institut de l’élevage (IDELE) Irstea et le site expérimental de la chambre d’agriculture du Morbihan à Kerguéhennec. Le projet est financé dans le cadre du CAS DAR 2011.