Vous êtes

Sélectionner

Réduire la taille texte Rétablir la taille du texte par défaut Agrandir la taille du texte Partager cette page Favoris Courriel Imprimer

L’Exposition « Froid » à la cité des Sciences est prolongée

09/08/2018

Initialement programmée jusqu’au 26 août, l'exposition "Froid" à la Cité des sciences et de l'industrie se poursuivra finalement jusqu’au 16 septembre 2018. Une équipe de recherche Irstea, membre du comité scientifique et spécialisée dans l’étude des procédés frigorifiques, a participé à la construction de l’exposition et à sa validation scientifique.

Qu’est-ce que le froid ? Comment peut-on le fabriquer ? Quelles sont ses utilisations ? Autant de questions auxquelles répond cette exposition depuis décembre dernier, avec une véritable immersion dans l’univers du froid.

Ce sont le plus souvent des phénomènes naturels qui viennent à l’esprit lorsqu’on évoque le froid : l’hiver, la neige, le blizzard... Et pourtant, le « froid fabriqué », produit par des machines élaborées par l’être humain, occupe une place centrale dans notre quotidien. Congélateur, réfrigérateur, climatiseur : de l’alimentation à la santé, de l’énergie à l’environnement, il est omniprésent.
Conçue avec le concours d’instituts de recherche dont Irstea et de l’industrie du froid, l’exposition décline les applications et les différents défis relevés grâce au froid en trois thématiques :

  • Défis pour le vivant
  • Défis pour la science
  • Défis pour la société

On y découvre comment fonctionnent les machines frigorifiques, pourquoi la chaîne du froid ne doit pas être rompue, ou encore quelles sont les applications du froid dans les différents secteurs de l’activité humaine. Si garantir la sécurité sanitaire et la qualité des aliments reste la priorité de la chaîne du froid, mettre en place des procédés moins énergivores prend une importance croissante.

Les chercheurs Irstea, experts des procédés frigorifiques

Les scientifiques de l’unité GPAN (Génie des procédés frigorifiques) d’Irstea à Antony, qui ont contribué au thème « Défis pour la société » de l’exposition, travaillent sur la modélisation des processus thermiques et énergétiques le long de la chaîne du froid - transports frigorifiques, chambres froides, meubles de vente, réfrigérateur domestique. Ils se consacrent dans le cadre de divers projets au développement de concepts de réfrigération innovants.

  • Le projet Opticold a pour but d’optimiser la consommation énergétique, la sécurité, la qualité et la durée de vie des aliments réfrigérés. Actuellement, la gestion de la chaîne du froid se base principalement sur des contraintes de températures, fixées par la réglementation et les spécifications entre producteurs et distributeurs. Le projet propose une approche nouvelle où la minimisation de la consommation énergétique aurait un rôle majeur.
  • Le projet Cryohub a pour ambition de développer un procédé de stockage d’énergie cryogénique en utilisant des énergies renouvelables. Le stockage cryogénique est une technologie prometteuse permettant de stocker de l’énergie en compressant et liquéfiant du gaz à basse température, qui peut ensuite être réchauffé et utilisé pour produire de l’énergie électrique. Ce système pourrait permettre de stocker des énergies renouvelables, caractérisées par une production intermittente. Il pourrait ainsi être utilisé pour subvenir aux besoins de refroidissement et d’énergie des systèmes frigorifiques.
  • Le projet Flexifroid permettra notamment d’évaluer l’impact des fluctuations de température sur la qualité des produits alimentaires stockés.


Ces différents projets fournissent des recommandations utiles et des outils innovants aux partenaires industriels afin qu’ils puissent optimiser leurs pratiques. A terme, ils pourraient favoriser la mise en place de solutions efficaces et écologiques dans la gestion de la chaîne du froid.

En savoir plus