Vous êtes

Sélectionner

Réduire la taille texte Rétablir la taille du texte par défaut Agrandir la taille du texte Partager cette page Favoris Courriel Imprimer

Robotique et capteurs au service d’Ecophyto : lancement du Challenge ROSE 

02/03/2018

Mettre en compétition différentes équipes de recherche pour encourager le développement de solutions de désherbage innovantes visant à réduire l’utilisation des produits phyto : tel est l’objectif du Challenge ROSE, présenté par les ministères en charge de l’agriculture, de la transition écologique et de la recherche, l’ANR, le LNE et Irstea, lors du Salon de l’agriculture.

En 2017, les ministères chargés de l’agriculture et de la transition écologique ont lancé, en partenariat avec le ministère chargé de la recherche et l’Agence Nationale de la Recherche (ANR), un appel à projets «Challenge ROSE». Il s’agit de susciter la mise au point de solutions technologiques innovantes permettant de contribuer à atteindre les objectifs du plan Ecophyto II : réduire l’utilisation des produits phytopharmaceutiques, garantir une meilleure maîtrise de l’ensemble des risques et diminuer la dépendance de l’agriculture à ces produits.

Les équipes de recherche des projets retenus vont se focaliser sur le désherbage de l’intra-rang (espacement entre plants sur une même rangée) en cultures légumières de plein champ et en grandes cultures à fort écartement. L’ensemble de la chaîne d’intervention sera pris en compte (observation et détection des cultures et des mauvaises herbes, interprétation, action de désherbage) grâce à des avancées scientifiques dans plusieurs domaines : les capteurs, la modélisation, la robotique et leur combinaison.

Les équipes de recherche disposeront d’une parcelle de l’AgroTechnoPôle sur le site de l’Irstea à Montoldre dans l’Allier. Durant 4 ans, ces équipes vont se confronter chaque année à des épreuves réelles de terrain. L’efficacité du désherbage, dans le respect des cultures en place, sera l’objet des campagnes d’évaluation annuelles menées par le LNE et Irstea, avec la participation de VetAgro Sup.

Le challenge rose en chiffres clés :

4 projets de recherche financés : BIPBIP • PEAD • ROSEAU • WeedElec2017 pour un budget total de 4 millions d’euros sur 4 ans

Plus de 40 personnes impliquées dans l’organisation du challenge autour de 8 thématiques: Évaluation, Gestion des parcelles, Captation des données terrain, Annotation des informations terrain, Qualification des données, Stockage et diffusion des données, Animation du challenge, Gestion de projet

3 grandes étapes évaluées dans la chaîne de décision : Observer/Détecter, Interpréter/Décider, Agir

4 campagnes d’évaluation, 6 rencontres terrain et 4 hectares de terrain dédiés

L’instrument «Challenge»

Le dispositif de financement Challenge de l’ANR vise à :

  • Susciter des dynamiques de recherche en mobilisant les acteurs scientifiques et industriels autour d’une même problématique ;
  • Lever des verrous scientifiques, technologiques ou méthodologiques et permettre des avancées majeures dans les domaines visés ;
  • Évaluer l’efficacité des solutions proposées en fonction de l’atteinte des objectifs fixés, établir des standards et des références pour les évaluations des recherches dans les domaines concernés.