Vous êtes

Sélectionner

Réduire la taille texte Rétablir la taille du texte par défaut Agrandir la taille du texte Partager cette page Favoris Courriel Imprimer

Accompagner la performance globale des exploitations agricoles : un projet primé porté par Irstea

04/07/2017

Proposer aux agriculteurs et à l’enseignement agricole une méthode simple et pédagogique, IDEA v4 (Indicateurs de Durabilité des Exploitations Agricoles version 4), pour rendre compte de la performance globale des exploitations, afin de les accompagner vers des pratiques durables au regard de la qualité des eaux : tels sont les objectifs du projet collectif porté par Irstea Bordeaux. 

Cette initiative innovante, a eté récompensée par le Prix 2017 « Agir Pour la Ressource en Eau » du groupe Suez, parmi les 5 lauréats de ce programme national sur les 90 candidats.

Initialement élaborée dans les années 2000 pour mettre à disposition de l’enseignement agricole une méthode à vocation éducative et pédagogique pour accompagner la formation à l’agriculture durable dans un processus de transition agro-écologique et les agriculteurs souhaitant adopter des pratiques durables, la méthode IDEA offre, sur la base d’indicateurs de durabilité, un diagnostic de la performance globale d’une exploitation agricole, dans ses trois dimensions (agro-écologiques, socio-territoriales et économiques). Si plusieurs améliorations avaient déjà été apportées à cette méthode entre la version 1 et 3, notamment pour mieux répondre aux réalités et contextes spécifiques de certains systèmes agricoles (arboriculture, viticulture), d’autres avancées étaient nécessaires.

Le Comité Scientifique de la méthode IDEA, coordonné par Frédéric Zahm, chercheur à Irstea a ainsi réuni depuis 2012 un groupe d’experts issus d’horizons pluridisciplinaires, pour élaborer une nouvelle version de la méthode. La méthode IDEA v4 voit le jour début 2017, structurée en 54 indicateurs (20 agro-environnementaux, 23 indicateurs socio-territoriaux et 11 économiques). Ses avantages ? Grâce à ces indicateurs qualifiant l’impact potentiel des pratiques agricoles sur les transferts de pollutions diffuses, IDEA v4 permet d’accompagner les agriculteurs volontaires vers des pratiques durables, au regard de la qualité des eaux. Cette méthode vise aussi à aider les conseillers agricoles à identifier des leviers d’action et leurs effets sur le territoire, pour favoriser des pratiques durables.

Les principales nouveautés d’IDEA v4 :

  • La formalisation d'un nouveau cadre conceptuel basé sur le concept de propriétés de la durabilité (ancrage territorial, autonomie, capacité productive et reproductive de biens et services, robustesse et responsabilité globale),
  • une structuration revisitée des différentes composantes propres à chaque dimension de la durabilité (agro-écologique, socio territoriale et économique) en cohérence scientifique avec les cinq propriétés,
  • une prise en compte de l’avancée des connaissances issues de la littérature scientifique depuis la dernière version retravaillée jusqu’en 2006,
  • une prise en compte des nouveaux enjeux sociétaux (relation agriculture et alimentation, économie circulaire, changement climatique et agriculture, qualité de l’air),
  • une prise en compte de la réforme des aides au titre de la nouvelle PAC 2014-2020.

Le projet porté par Irstea Bordeaux prévoit la création de 2 outils complémentaires à la méthode IDEA v4, pour en faciliter l’utilisation par les acteurs du monde agricole : un guide méthodologique et un calculateur automatique des indicateurs, à télécharger en ligne gratuitement.
Lauréat du Programme Agir pour la Ressource en Eau du groupe SUEZ, visant à promouvoir et soutenir des solutions innovantes au service de la qualité de l’eau, ce projet recevra un soutien financier de 20 000 euros pour mener à bien ses actions.

La vidéo du projet

 

 

En savoir plus