Vous êtes

Sélectionner

Réduire la taille texte Rétablir la taille du texte par défaut Agrandir la taille du texte Partager cette page Favoris Courriel Imprimer

ECODIV : Irstea et l’université de Rouen s’associent pour renforcer les recherches sur la biodiversité

© M-L. Degaudez/Irstea

03/11/2016

Irstea et le laboratoire ECODIV de l’université de Rouen s’associent pour constituer une URA (Unité de recherche associée), une première dans l’histoire de l’institut et une belle promesse d’avancées scientifiques. 

Pour la première fois dans l’histoire d’Irstea, un laboratoire universitaire et l’institut ont unis leurs forces. Ainsi, le laboratoire ECODIV (Etude et Compréhension de la bioDIVersité) de l’Université de Rouen s’est associé à Irstea, devenant la première équipe de recherche d’une université ayant le statut d’Unité de Recherche Associée (URA 1293) Université/Irstea.

L'équipe d'Ecodiv

Constitué de 2 professeurs d’Université, 8 maîtres de Conférences, 1 PRAG, 1 ingénieure de Recherche, 1 technicienne, 2 adjoint techniques, 1 chercheur associé et actuellement encadre 6 doctorants, dont deux sous contrat d’ATER, ECODIV a une double mission d’enseignement et de recherche et se spécialise principalement sur des recherches sur l’interface sol-végétation à travers l’étude des com

munautés biologiques et de l’écologie fonctionnelle.  Il rejoindra, à Irstea, les équipes du thème de recherche SEDYVIN dédié à l’étude des systèmes écologiques terrestres.

De cette nouvelle association devrait naître à terme une UMR afin de mutualiser moyens, visibilité et forces de travail. 

 

Pour l’heure, si le laboratoire ECODIV gagne par ce rapprochement en stabilité en obtenant le label d’un EPST, Irstea bénéficie pour sa part d’un renfort conséquent sur une thématique chère à l’institut. En effet, non seulement, le périmètre des recherches s’étend en ajoutant la Normandie aux travaux autour de Nogent, Grenoble…, mais le nombre de chercheurs travaillant sur la biodiversité des sols triple et passe de 4 à 15. De quoi laisser espérer de belles avancées de recherche dans les années à venir.

En savoir plus