Equipe ASTRRE

Les travaux de l’équipe portent sur les interactions entre les activités humaines, les ressources naturelles et les risques naturels, appréhendées au sein d’espaces fonctionnels (versants, bassins versants, massif forestier, domaines skiables, couronnes périurbaines…) ou de territoires administratifs et/ou de projets (collectivités territoriales, intercommunalités, Parcs Naturels Régionaux…).

Ces territoires sont des lieux de régulations et de gouvernances locales des activités, des ressources et des risques. L’objectif poursuivi par notre collectif est d’éclairer les fonctionnements de ces espaces ou territoires et les formes de gouvernance qu’ils mettent en place, en développant des approches intégrées. Nous souhaitons contribuer à révéler les potentiels de développement inexploités de certains territoires et à mettre en évidence les conditions d’une durabilité environnementale et sociale des trajectoires de développement local. Nos travaux considèrent plusieurs types d’activités (agricoles, sylvicoles, touristiques, résidentielles), de ressources (foncier, biomasse d’origine agricole ou sylvicole, eau, neige, aménités naturelles) et de risques naturels (rocheux, d’érosion, de crues torrentielles et d’inondation).

Recherche

Nos travaux ont une portée académique à l’échelle nationale et internationale. L’équipe ASTRRE mène ses recherches avec des approches disciplinaires autant qu’interdisciplinaires, à la croisée entre écologie, géosciences, sciences forestières, agronomie, géographie, économie et aménagement.

Applications

Les travaux de l’équipe ont une visée opérationnelle incluant expertise et aide à la décision, notamment publique. Ses travaux s’inscrivent dans des démarches de recherche-action, menant au développement d’outils et de méthodes en lien avec les acteurs des territoires, ainsi qu’au développement de méthodes d’ingénierie écologique pour une conciliation entre protection contre les risques et écologie. Les résultats des recherches contribuent au développement de solutions fondées sur la nature et favorisent un usage raisonné et durable des ressources naturelles.

Moyens et techniques mis en œuvre

Nos travaux s’appuient sur des méthodes à la fois qualitatives et quantitatives (expérimentations en laboratoire,  en jardin et « grandeur nature », indicateurs, modèles, cartographies, technologies Lidar et drones, …), articulant différentes échelles spatiales et organisationnelles. Nos terrains sont majoritairement situés dans les régions de montagne, notamment de l’arc alpin, jusqu’aux piémonts et leurs zones urbaines.

Axes de recherche

Les axes de recherche concernent les questions structurantes suivantes :

  • Comment concilier protection contre les risques et écologie pour une gestion intégrée des écosystèmes, de l’eau et des territoires ?
  • Comment analyser et développer des modes de gouvernance intégrée multiniveaux des ressources naturelles (foncier, eau, neige etc.), et des modèles de gestion des risques naturels ?
  • Comment caractériser et évaluer les formes d’interactions entre activités économiques autour des ressources naturelles, et les synergies et concurrences d’usages ?
  • Comment caractériser les modèles de développement local (performance, durabilité, vulnérabilité…) et les formes d’inégalités et d’interdépendances entre territoires ?
  • Comment analyser l’inscription territoriale des politiques publiques environnementales  et de développement ? Et comment les politiques publiques ont un effet sur le développement territorial, les pratiques des acteurs et les activités ?

Projets en cours

  • ALPS 2050 : Common spatial perspectives for the Alpine area. Towards a common vision (ESPON, 2017-2018, Jean-François Ruault)
  • BOAT : Quelles formes de gestion et valorisation des différentes biomasses d’origine agricole à l’échelle de territoires : entre cloisonnement, concurrence ou intégration ? (Ademe, 2017-2020, coord. AgroParisTech, coord. Irstea : Sophie Madelrieux)
  • CHEERS : Cultural HEritagE Risks and Securing activities. Le champ de compétences du consortium couvre les 3 domaines nécessaires à la réalisation de son objectif principal : la prévention et la réduction des risques naturels, la gestion du patrimoine culturel et la protection civile. Le consortium regroupe 12 partenaires  de 6 pays : la France, l’Italie, la Slovénie, l’Autriche, l’Allemagne et la Suisse (2018-2021, Frédéric Berger)
  • COMPENS-DEB : Retombées économiques et incertitudes spatio-temporelles des projets de compensation écologique (DEB, 2016-2018, Jean-François Ruault)
  • DGALN : Atelier des Territoires, Atelier Vivre et travailler à l’heure du changement climatique, Cas du PNR Des Bauges (Ministère, 2017-2018)
  • EVALOSCOPE : Analyse et suivi des processus de diversification touristique à l’échelle du massif des Alpes (POIA, 2015-2018)
  • Faisabilité de la neige de culture en Isère. Analyse de l’impact du changement climatique sur les domaines skiables (Prestation pour le compte d’Isère Tourisme, Marché sur 2017-2018)
  • FRUGAL : Formes Urbaines et Gouvernance alimentaire (PSDR IV – 2016-2020, A. Pecqueur, UMR PACTE)
  • FUSEAU : L’action foncière au service de la préservation et de la restauration des milieux aquatiques. D’une bonne gestion des conflits d’usage à une gouvernance territoriale durable, AFB – 2018-2019, T. Rambonilaza (Irstea Bordeaux)
  • FUSEAU : Le Foncier et ses Usages comme Socle de la construction collective de la protection des ressources et des miliEux AquatiqUes (AFB, 2017-2019, référent : Nathalie Bertrand)
  • GEVéMAPI : Le génie végétal et écologique en soutien à la prévention des inondations à l'heure de la GEMAPI (MTES-DGPR, 2017, Freddy Rey)
  • GreenRisk4AlpsDevelopment of ecosystem-based risk governance concepts with respect to natural hazards and climate impacts: from risk assessment to ecosystem based solutions. La finalité est l’amélioration de la politique de gouvernance des risques naturels à l’échelle communale et territoriale en développant 1) une véritable stratégie participative des représentants de la société civile et 2) une gestion intégrée des risque construite sur la valorisation des services écosystémiques (Nature Based solutions). Le consortium est constitué de 12 partenaires des 6 pays de l’espace alpin (F, I, SI, AT, DE, CH) (2018-2021, Frédéric Berger)
  • L’inclusion des citoyens dans la planification urbaine locale favorise-t-elle la transition écologique ? (Programme Cit’In : ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, CNRS, GIS Démocratie & participation ; 2017-2019 ; coord. Sabine Girard)
  • Links4Soils : wordpackage Frédéric Berger. Prise en compte des connaissances sur les sols alpins pour une gestion durable des écosystèmes et capitalisation des connaissances (Interreg Alpine Space, 2016-2019)
  • LOCABOIS : La compétitivité des filières locales pour la construction bois : Etat des lieux, enjeux et perspectives d’évolution (MAAF, 2017-2018, Jean-François Ruault)
  • MONTANE : Multi-trophic biodiversity and multi-functionality across Alpine Environments (IDEX UGA, 2017-2018, Jean-Matthieu Monnet)
  • Orgue : Organisation du travail, durabilité sociale et transmissibilité des grandes exploitations laitières à la française dans l’après quota (coord Institut de l’Elevage (2015-2019, coord Irstea : Sophie Madelrieux) ; Casdar
  • PLACE : Etat de l’art sur la prise en compte des connectivités écologiques dans la planification spatiale à l’échelle de la convention alpine (DEB – 2017-2019, Nathalie Bertrand)
  • PROSNOW programme de météo prédictive et de gestion des ressources eau et neige en station. (Emmanuelle George, Hugues François, ETNA)
  • PROTEST : Prospective Territoriale Spatialisée (ADEME, 2018-2020, Jean-Matthieu Monnet)
  • PUCA-GrandsSites : Les sites exceptionnels comme ressources des territoire (PUCA, 2014-2017, Jean-François Ruault)
  • SAGACITÉ : Rôle et processus de l’intelligence collective pour l’innovation dans les reconfigurations des activités agricoles et leur place dans les territoires (PSDR4, 2015-2019, coord. UGA/Cap Rural, coord. Irstea : Sabine Girard )
  • SONATRa : Les SOlutions fondées sur la NAture : des actions multi-bénéfices pour la gestion intégrée des Territoires et des Risques naturels (MTES-DGPR, 2018, Freddy Rey)
  • SPARE : Strategic Planning for Alpine River Ecosystem (Interreg Alpine Space, 2016-2019 ; coord. BOKU, coord. Irstea: Sabine Girard)
  • TADEL 2.0 : Transport, Accessibilité et Développement Economique Local 2.0 (LVMT, Jean-François Ruault)
  • TRANSAAT : TRANSitions des Systèmes AgriAlimentaires du Territoire» (Fondation France/Leader ; 2017-2020 ; coord. CCVD, coord. Irstea : Sabine Girard)
  • VERTICAL : Cartographie et Valorisation dans l'intElligence territoRiale du service de proTection pare-rIsques rocheux des éCosystèmes forestiers du PArc Naturel Régional des Baronnies ProvençaLes (Programme Opérationnel Interrégional Feder Massif des Alpes (POIA); 2014-2020; coord. Irstea : Frédéric Berger)
  • USUS : Recomposition du rapport propriété – usage agricole du foncier : enjeux agricoles et territoriaux (PSDR IV, 2016-2020, A. Gueringer (UMR Territoires)

Composition de l’équipe

Chercheur-se-s permanent(e)s CDD Techniciens Doctorant-e-s

Frédéric Berger
Nathalie Bertrand - HDR
Laurent Borgniet
Franck Bourrier - HDR
Hugues François
Emmanuelle George - HDR
Sabine Girard
Sophie Madelrieux
Jean-Matthieu Monnet
Freddy Rey - HDR
Jean-François Ruault
Yves Schaeffer
Mihai Tivadar

Coralie Achin
Jean-Baptiste Barré
Myriam Grillot
Grace Kassis
David Toe
Mathieu Perrin

Eric Mermin
Pascal Tardif

Lucas Bérard
Sylvain Dupire
Loic Dugelas
Manon Farvacque
Andréa Gabriel
Anouk Glad
Charles Hatier
Robin Mainieri
Laurent Martinez
Anastasia Panenko
Eduardo Tusa-Jumbo

Thèses en cours

Consulter les thèses sur la page du centre

Sélection de publications récentes

  • Achin C., George-Marcelpoil E., 2016. The tourism diversification in French ski resorts: which effective drivers for a sustainable tourism in mountain, International Conference on Global Tourism and Sustainability
  • Bertrand N., Cremer-Schulte D. et Perrin M., 2016, Strategic Spatial Planning and Territorial Asymetries. Grenoble and Greater Geneva: Two Alpine City Regions Put to the Challenge of Coherence, Journal of Alpine Research | Revue de géographie alpine
  • Callois J-M., Tivadar M., Sion B., (forthcoming), The feasibility and relevance of community-based energy autonomy: physical, social and institutional factors", Review of Agricultural, Food and Environmental Studies
  • Dupire, S., Curt, T., Bigot, S., 2017. Spatio-temporal trends in fire weather in the French Alps. Science of the Total Environment, 595, 801-817
  • Girard, S., Rolland, L., Rivière-Honegger, A. - 2016. Saisir la territorialité par le dessin. Retours méthodologiques. Sciences de la Société, n° 96, p. 47-68
  • Lopez-Saez J., Corona C., Stoffel M., Bourrier F., Berger F., 2016. Impact of land-use and land-cover changes on rockfall propagation: Insights from Grenoble conurbation. Science of the Total Environment, 547, 345-355
  • Madelrieux S., Buclet N., Lescoat Ph., Moraine M., 2017. Ecologie et économie des interactions entre filières agricoles et territoire : quels concepts et cadre d’analyse ? Cahiers Agricultures, 26 : 24001.
  • Monnet, J.-M., Bourrier, F., Dupire, S., Berger, F., 2017. Suitability of airborne laser scanning for the assessment of forest protection effect against rockfall    . Landslides, 14, 299-310.
  • Nesshöver C., Assmuth T., Irvine K., Rusch G., Waylen K., Delbare B., Haase D., Jones-Walters L., Keune H., Kovacs E., Krause K., Külvik M., Rey F., Van Dijk J., Vandewalle M., Vistad O.I., Wilkinson M., Wittmer H. 2017. The science, policy and practice of Nature-Based Solutions: an interdisciplinary perspective. Science of the total environment, vol. 579, 1215-1227.
  • Olmedo, I., Bourrier, F., Bertrand, D., Berger, F., Limam, A., 2016. Discrete element model of the dynamic response of fresh wood stems to impact. Engineering Structures, 120, 13-22.
  • Rey F., C. Bifulco, G.B. Bischetti, F. Bourrier, G. De Cesare, F. Florineth, F. Graf, M. Marden, S. Mickovski, C. Phillips, K. Peklo, J. Poesen, D. Polster, F. Preti, H.P. Rauch, P. Raymond, P. Sangalli, G. Tardio, A. Stokes. 2017. Soil and water bioengineering: practice and research needs for reconciling natural hazard control and ecological restoration. Biogeosciences. (soumis).
  • Ruault, JF. (2017). Les territoires de l’action publique locale sont-ils vulnérables par leur économie présentielle ?, Revue d’Économie Régionale et Urbaine (4), (forthcoming)
  • Schaeffer Y., Cremer-Schulte D., Tartiu C., Tivadar M., 2016, Natural amenity-driven segregation: Evidence from location choices in French metropolitan areas, Ecological Economics 130, 37-52.
  • Spandre P, François H, George-Marcelpoil E, Morin S, 2016, Panel based assessment of snow management operations in French ski resorts, Journal of Outdoor Recreation and Tourism 16, 24-36.