Edition. Les territoires de l’eau potable

Fournir de l’eau potable est une problématique "par nature" locale, à l'échelle communale. Les services publics se sont, au fil du temps, organisés afin de desservir au mieux la ressource. Aujourd’hui, ils doivent avant tout assurer la sécurité en eau, soit un accès suffisant et de qualité pour tous et pour cela, se restructurer. Un ouvrage, paru aux éditions Quae et coordonné par 2 chercheurs d’Irstea, se penche sur ces "territoires de l'eau" et changements en cours. Un ouvrage à destination des acteurs du monde de l’eau, des professionnels, universitaires et spécialistes de l’action publique territoriale.

L’eau est un élément structurant du territoire et de toutes politiques d’aménagement. En France, la fourniture d’eau potable s’est construite sur un très dense maillage territorial à base communale. Plusieurs milliers de services publics ont été mis en place et organisés depuis le XIXe siècle. Principal objectif : assurer la desserte à domicile de l’eau potable. Mais aujourd’hui, le défi majeur à relever pour ces organismes concerne la sécurité en eau : soit assurer l’accès à une ressource suffisante et de qualité, tout en étant capable de la protéger, de maintenir durablement un patrimoine technique en bon état de fonctionnement et un prix de l’eau abordable.

Le contexte – entre réformes territoriales, changement climatique et croissance démographique - vient accélérer la recomposition des services publics de l’eau potable autour des pôles urbains et de grandes intercommunalités ; à eux de trouver les moyens pour consolider la sécurité en eau, entre rationalisation et proximité.

Les territoires de l’eau

Issu d’une recherche pluridisciplinaire, l’ouvrage Les territoires de l’eau paru aux éditions Quae apporte un éclairage original sur cette rationalisation : ses promesses, ses acteurs, ses réalisations et ses limites. Il s’adresse aussi bien aux acteurs du monde de l’eau, professionnels, universitaires, étudiants ou associations, qu’aux spécialistes de l’action publique territoriale.

Un travail coordonné par 2 chercheurs d’Irstea : Aurélie Roussary – sociologue, ingénieure de recherche – et Rémi Barbier – sociologue, professeur à l’École nationale du génie de l’eau et de l’environnement de Strasbourg (Engees).

Chapitres

  1. De la desserte universelle à la sécurité en eau
  2. Le département comme territoire de l’eau
  3. La politique de rationalisation
  4. Le changement au concret
  5. Leçons et mise en perspective

Consulter le site des éditions Quae.

Pour en savoir plus