Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations : Irstea et le Cerema aux côtés des collectivités territoriales

La nouvelle compétence GEMAPI (Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations), attribuée aux communes et à leurs groupements, entrera en vigueur à partir du 1er janvier 2018. Il convient d’ores et déjà de se préparer. Le Cerema et Irstea proposent d’aller au-delà et de prendre en compte les autres missions "eau" des collectivités dans une approche encore plus intégratrice du cycle de l’eau à l’échelle de l’aménagement du territoire. Un appel à partenaires est lancé à l’occasion du Salon des maires et des collectivités locales.

Afin de structurer la maîtrise d'ouvrages sur le territoire en matière de gestion des milieux aquatiques et de prévention des inondations, la loi de modernisation de l'action publique territoriale du 27 janvier 2014 attribue une nouvelle compétence aux communes et à leurs groupements : la GEMAPI (Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations). Pour les gestionnaires et élus, cela signifie une prise en charge de l’entretien et la restauration des cours d’eau et des ouvrages de protection contre les crues. Une nouvelle compétence qui devrait, à terme, permettre une meilleure gestion des risques liés à l’eau et des pollutions aquatiques.

Un appel à partenaires Cerema-Irstea

Dans ce contexte, le Cerema et Irstea proposent d’aller au-delà des compétences obligatoires de la GEMAPI. L’idée est de prendre en compte les autres missions « eau » des collectivités dans une approche encore plus intégratrice du cycle de l’eau à l’échelle de l’aménagement du territoire.

A l’occasion du Salon des maires et des collectivités locales (du 31 mai au 2 juin à Paris), un appel à partenaires est lancé. L’appel s’adresse prioritairement aux établissements publics de coopération intercommunale, aux syndicats de bassin versants et aux établissements publics territoriaux de bassin (EPTB) qui souhaitent le développement des méthodes nécessaires à la prise en charge des nouvelles compétences de gestion des milieux aquatiques et de prévention des inondations (GEMAPI).

L’appel à partenaires couvre 4 thématiques suivantes :

  • Le diagnostic territorial en vue de l’élaboration des stratégies locales de restauration des milieux et de prévention des inondations : élaboration de méthodes cartographiques et d’indicateurs pour articuler les enjeux « GEMA » et « PI » ; caractérisation des solidarités amont / aval et rural / urbain ; conception de nouvelles gouvernances ou retours d’expérience
  • Intégration des différentes composantes de la GEMAPI  : la gestion et la restauration des cours d’eau, plans d’eau, des zones humides et des ripisylves, notamment par l’ingénierie écologique, la détermination et la gestion des systèmes d’endiguement et des barrages
  • Élaboration et évaluation socio-économique des projets et programmes d’action relevant de la GEMAPI, notamment à l’aide des analyses multicritères et coûts / bénéfices, priorisation et efficacité des actions
  • Conception de dispositifs innovants pour l’acquisition et la valorisation de données, la cartographie et l’aide à la décision

Le partenariat visera à prendre en compte la diversité des thématiques selon les caractéristiques géographiques, la localisation et les capacités d’intervention des équipes scientifiques et techniques ; on citera à titre d’exemple, les zones littorales, concernées par les submersions rapides et les ouvrages de protection à la mer, les zones méditerranéennes concernées par les crues à submersion rapide et la ressource en eau...

Conférences, formations : Irstea au plus près des acteurs du territoire

Experts sur la gestion du risque inondation, comme sur l’étude de la qualité des milieux aquatiques, les scientifiques d’Irstea accompagnent les gestionnaires et les élus dans la prise en charge de ces nouvelles compétences. Irstea sera ainsi présent au Salon des maires et des collectivités locales, organisé du 31 mai au 2 juin à Paris – Porte de Versailles :

  • Mercredi 1er juin, de 9h à 12h : mini-conférence sur la GEMAPI. Rémy Tourment, ingénieur-chercheur spécialiste des digues de protection et barrages à Irstea, interviendra en binôme avec Jean-Marc Chastel, Directeur délégué risques, santé, énergie et climat au Cerema. Sur le stand du Cerema : pavillon 2.1, stand F36 .

En parallèle toujours Porte de Versailles, se déroulera le Congrès des maires de France et des présidents d’intercommunalité :

  • Mercredi 1er juin, de 16h30 à 17h30 : point info "GEMAPI : inondation et milieux aquatiques, quelle organisation locale, quelle responsabilité des élus ?". Rémy Tourment sera présent pour répondre aux questions.

Les équipes d’Irstea s’impliquent également dans la formation des élus : ainsi, Daniel Poulain, chercheur au centre Irstea de Bordeaux, interviendra à l’occasion d’une journée destinée aux élus, organisée par le réseau IDEAL Connaissances à Paris :

  • Lundi 13 juin, de 10h à 16h : "Des digues aux systèmes d’endiguements : définitions et fonctionnement".

Plus d’informations sur l’appel à partenaires.

En savoir plus