Irstea et l’INSA renforcent leur collaboration à Lyon

Irstea et l’INSA de Lyon se sont engagés le 29 janvier 2019 dans la création d’un pôle commun de recherche. Cet accord vise à renforcer le partenariat déjà riche entre les deux instituts, en mettant en commun leurs compétences et leurs moyens au travers d’une programmation scientifique partagée.

Le centre Irstea de Lyon Villeurbanne, et en particulier l’unité de recherche REVERSAAL « REduire VaLorisEr Réutiliser les reSsources des eAux résiduAires » possède une expérience reconnue dans le domaine des écotechnologies pour le traitement et la valorisation des effluents urbains, et en modélisation. Le Laboratoire DEEP « Déchets Eaux Environnement Pollution » de l’INSA (Institut Nation des Sciences Appliquées) possède quant à lui une forte expérience dans le domaine de l’ingénierie environnementale, et développe des connaissances, des méthodes et des outils pouvant apporter des solutions dans les domaines des eaux urbaines, des déchets, sédiments et sols pollués, et de l’analyse des écotechnologies et anthroposystèmes.

Les deux instituts collaborent depuis plusieurs années et sont notamment liées par un Accord-cadre depuis 2017, dont la nouvelle convention reprend l’essentiel et constitue une continuité. Par cette convention, les instituts souhaitent renforcer leur partenariat en créant un pôle commun de recherche (PCR) permettant de mettre en synergie leurs compétences et leurs moyens au travers d’une programmation scientifique partagée.

Le pôle commun de recherche ainsi créé, nommé Re-Seed RESsourcEs Eaux & Déchets, a pour objet de développer des travaux de recherche relevant de l’ingénierie environnementale, visant à réduire l’impact de l’activité anthropique sur l’environnement, dans le domaine de la valorisation et du traitement des eaux usées et des déchets urbains. Il s’agit de produire des connaissances, développer des méthodes et des outils innovants et transférables aux acteurs opérationnels publics et privés. La recherche s’articulera autour de 3 thèmes majeurs : réduire les flux émis (eaux et polluants), réutiliser les eaux et récupérer et valoriser les ressources.

L’objet de l’équipe Re-Seed s’inscrit dans plusieurs politiques européennes et nationales concernant la protection des milieux, la promotion de la bioéconomie, l’adaptation au changement climatique et la transition énergétique. L’équipe contribuera également à la mise en place des politiques publiques, notamment dans le domaine du traitement de l’eau et des déchets, à la structuration de la recherche et à l’organisation de l’appui technique aux niveaux régional, national et international à travers ses contributions à différents groupes ou structures.

 

Voir le site de l'INSA