OccitANum : le Living Lab Agroécologie Numérique en Occitanie, lauréat de l’appel à projets « Territoires d’Innovation »

L’agriculture doit aujourd’hui faire face à un grand défi : assurer la sécurité alimentaire d’une population croissante tout en respectant l’environnement. Le projet du Laboratoire vivant  (Living Lab) “OccitANum – Occitanie Agroécologie Numérique” est lauréat de l’Appel à projets “Territoires d’Innovation”1. L’objectif d’OccitANum : faire de l’Occitanie le leader de l’agriculture et de l’alimentation de demain en mobilisant les technologies numériques dans une approche d’innovation ouverte.

Un Living Lab, en français, Laboratoire Vivant, est un laboratoire d’innovation ouverte. Dans ce système d’innovation, les usagers ne sont plus de simples utilisateurs finaux, mais deviennent acteurs et collaborateurs. Collectivités, acteurs publics, privés, entreprises et utilisateurs coopèrent autour d’un objectif commun : tester « grandeur nature » des services, des outils ou des usages nouveaux. Il s’agit d’un dispositif de recherche-action  qui sort la recherche et développement des laboratoires et qui place les innovations en confrontation du quotidien pour en évaluer les valeurs d’usage. Dans le cas d’OccitANum, ce sont à la fois les agriculteurs et les consommateurs qui sont placés au centre du dispositif pour tester et mettre au point les outils innovants qui répondent à leurs besoins.

L’objectif d’OccitANum est d’accélérer la transformation de l’agriculture tout en répondant à la demande sociétale d’une alimentation plus saine ; il s’agit de produire une alimentation saine et locale, de réduire l’impact environnemental de l’agriculture via la transition agro-écologique, de mieux redistribuer la valeur ajoutée aux agriculteurs et de redonner à l’agriculture une place de choix dans la société.

« Nous franchissons aujourd’hui une belle étape dans notre action en faveur de la transition écologique. Sur les 24 projets annoncés par le premier ministre aujourd’hui, trois sont portés par les acteurs du territoire de l’Occitanie. Dès mon élection, en 2016, j’ai souhaité mettre en place la stratégie Région à Energie Positive, réunissant tous les acteurs et les habitants autour d’un projet commun de lutte contre le réchauffement climatique et en faveur de la transition énergétique. Trois ans plus tard, nous récoltons les fruits de notre engagement. Après la validation de projets en faveur de la création d’énergies renouvelables, telle que la confirmation de l’implantation de parcs d’éoliennes flottantes en mer ou le soutien par l’ADEME du projet Hyport pour la création d’une usine de production d’hydrogène vert, c’est aujourd’hui le projet Occitanum de l’IRSTEA, soutenu par la Région, qui remporte une belle victoire ! Les financements liés à l’appel à projets « Territoire d’Innovation » sont une manne importante pour notre territoire, qui va permettre de soutenir fortement l’engagement d’hommes et de femmes d’Occitanie qui s’inscrivent dans une démarche d’agriculture durable. Je tiens à féliciter l’IRSTEA pour la qualité de son projet et suis heureuse que ce projet, tout comme celui de Littoral +, puissent ainsi prendre une nouvel élan. » a déclaré la présidente de la Région Occitanie, Carole Delga.
 
Quelques actions concrètes au menu d’OccitANum pour les prochaines années :

  • Préparer la viticulture aux enjeux climatiques et environnementaux,
  • Construire l’approvisionnement local par une logistique durable,
  • Accompagner les grandes cultures et l’arboriculture vers l’agroécologie et diversifier leurs revenus,
  • Aider l’élevage à respecter et à valoriser le bien-être animal,
  • Rendre visible la biodiversité via l’apiculture,
  • Booster le Maraîchage avec des Robots

OccitANum c’est :
Un projet monté par :  

Logo DigitAg
Piloté par 9 acteurs :

Logo acteurs pilotes

Un total de 49 partenaires parmi lesquels des collectivités territoriales, des acteurs du développement et du territoire, des entreprises de l’AgTech, plusieurs coopératives et les acteurs de la recherche et de la formation emmenés par l’Institut Convergences.

Partenaires OccitaNum

 

2 autres projets associant Irstea lauréats du programme "Territoires d'Innovation"

Ouesterel (Ouest territoires d’élevage), porté par l’Inra et associant le centre Irstea Rennes

Imaginer les modalités de production et d’abattage en production animale de demain permettant d’assurer la performance économique des différents segments des filières, tout en prenant en compte le bien-être animal, tout au long de sa vie. La co-construction de référentiels et le développement d’outils de traçabilité, avec les acteurs économiques, les ONG, les collectivités, prenant en compte les acquis de la recherche constitue l’axe central de la démarche.

Littoral+, porté par la région Occitanie et associant le centre Irstea de Montpellier

Visant à la résilience des littoraux, le projet propose de nouvelles approches d’aménagement du territoire, de production énergétique et de filières économiques. Irstea apporte son expertise en ingénierie de la décision participative pour engager et accompagner tous les citoyens et les autres acteurs dans la co-conception, la planification et le pilotage de ces actions innovantes, au moyen d’approches mixtes présentielles et numériques, mobilisant kits diffusables, jeux de modélisation et capacité d’auto-évaluation.

À propos du Grand Plan d’Investissement
Doté de 57 milliards d’euros, le Programme d’investissements d’avenir (PIA), piloté par le Secrétariat général pour l’investissement (SGPI), a été mis en place par l’État pour financer des investissements innovants et prometteurs sur le territoire, afin de permettre à la France d’augmenter son potentiel de crois¬sance et d’emplois. Le troisième volet du PIA, doté de 10 mil¬liards d’euros, s’inscrit dans le cadre du Grand Plan d’Inves¬tissement (GPI) de 57 milliards d’euros présenté par le Premier ministre le 25 septembre 2017. Le troisième volet du PIA, doté de 10 milliards d’euros, s’inscrit dans le Grand Plan d’Inves¬tissement (GPI) de 57 milliards d’euros engagé en 2017 par le Gouvernement et mené tout au long du quinquennat, afin d’accompagner les réformes structurelles et répondre à quatre défis majeurs de la France : la neutralité carbone, l’accès à l’emploi, la compétitivité par l’innovation et l’État numérique.
http://www.gouvernement.fr/secretariat-general-pour-l-investissement-sgpi | @SGPI_avenir

À propos de la Banque des Territoires
Créée en 2018, la Banque des Territoires est un des cinq mé¬tiers de la Caisse des Dépôts. Elle rassemble dans une même structure les expertises internes à destination des territoires. Porte d’entrée client unique, elle propose des solutions sur mesure de conseil et de financement en prêts et en investis¬sement pour répondre aux besoins des collectivités locales, des organismes de logement social, des entreprises publiques locales et des professions juridiques. Elle s’adresse à tous les territoires, depuis les zones rurales jusqu’aux métropoles, avec l’ambition de lutter contre les inégalités sociales et les fractures territoriales. La Banque des Territoires est déployée dans les 16 directions régionales et les 35 implantations territoriales de la Caisse des Dépôts afin d’être mieux identifiée auprès de ses clients et au plus près d’eux.
banquedesterritoires.fr  | @BanqueDesTerr

Logo Banque des Territoires

En savoir plus


  1 - géré par la Caisse des Dépôts via la Banque des Territoires pour le compte de l’Etat dans le cadre du Grand plan d’investissement (PIA).
  2 - Issu des préconisations du plan « Agriculture – Innovation 2025 » (AI 2025) lancé en février 2016