Vers un service météo pour optimiser la gestion de la neige en station

Face à la variabilité naturelle de l’enneigement, amplifiée par les effets du changement climatique, optimiser le travail de la neige devient un enjeu majeur pour les stations de ski. En réponse à cet enjeu, le projet européen PROSNOW, piloté par Météo-France, vise à fournir aux gestionnaires de stations un outil d’aide à la décision inédit qui simule les hauteurs de neige sur les pistes, en fonction des prévisions météorologiques tout au long de la saison. Notamment par son expertise socioéconomique des stations de ski, Irstea est un partenaire-clé du projet.

Depuis les hivers sans neige de la fin des années 80, les responsables de domaines skiables ont appris à gérer la variabilité du manteau neigeux. Parmi les solutions classiquement utilisées : la stabilisation des pistes par le damage et la production de neige de culture. De cette gestion de la neige dépend fortement le fonctionnement socioéconomique des stations (remontées mécaniques, recrutement des personnels saisonniers, hébergements…).

Mené par treize partenaires européens1 (leaders de la recherche sur la neige et la montagne, et fournisseurs de services pour la gestion de la neige), le projet PROSNOW 2 a pour but d’aider les gestionnaires de stations à mieux anticiper les conditions météorologiques (chutes de neige, conditions favorables à la production de neige de culture...) et à s’y adapter en temps réel. Objectif ultime ? Réduire les coûts économiques et les impacts écologiques liés aux limites actuelles des moyens d’anticipation qui peuvent conduire à une surproduction de neige par exemple.

Simuler l’enneigement pour les prochains jours et jusqu’à la fin de la saison

Pour cela, avec l’aide de huit stations pilotes de l’arc alpin (France, Italie, Autriche, Suisse, Allemagne), les partenaires développent actuellement un outil de gestion de la neige qui s’appuie sur des simulations des hauteurs de neige sur les pistes à partir des prévisions météorologiques et de mesures réalisées localement.

Interface démonstrateur prosnow
Prototype du simulateur PROSNOW, en cours de développement par Irstea (ici, comparaison de la couverture neigeuse sur les pistes de la station Les Saisies, en fonction de deux stratégies de gestion différentes).

« Parmi ses spécificités, l’outil PROSNOW sera capable de prévoir l’état du manteau neigeux sur quelques jours à quelques mois et ce, en fonction de différents choix de gestion de la neige (neige naturelle damée, production ou non de neige, quantité produite…). À partir d’une carte interactive représentant les pistes du domaine skiable, les utilisateurs pourront simuler et visualiser directement l’impact de ces différentes stratégies sur l’évolution du couvert neigeux, à J+3 comme à J+30 par exemple, et les comparer avant de choisir l’action à entreprendre », explique Hugues François, ingénieur au Laboratoire Ecosystèmes et sociétés en montagne (LESSEM) et co-coordinateur du projet pour Irstea. Utile pour les gestionnaires des pistes, l’outil pourra être exploité par les autres parties prenantes liées à l’enneigement, et même être envisagé comme un potentiel label de gestion responsable de la neige en station.

Irstea, à l’interface entre l’outil scientifique et les besoins utilisateurs

Expert depuis plus de 25 ans de l’étude socioéconomique des stations de ski (gouvernance, ancrage territorial…), Irstea est fortement impliqué dans le projet PROSNOW. Les chercheurs du LESSEM (équipes ASTRRE3 et Systèmes d’information territoriaux) sont tout particulièrement chargés d’analyser la demande des utilisateurs finaux et la valeur ajoutée du service pour les stations. « À partir de groupes de travail locaux mis en place avec chaque station pilote, nous avons étudié d’une part les besoins d’informations exprimés par les utilisateurs, et d’autre part les coûts de fonctionnement des stations liés à la gestion du manteau neigeux. Ces deux études nous ont permis d’identifier les spécifications et fonctionnalités que le futur outil PROSNOW devra proposer. Désormais validées par le consortium européen, nous travaillons actuellement à leur intégration dans le cadre du développement du premier prototype de l’outil », précise Hugues François. D’autres chercheurs d’Irstea collaborent au projet, et notamment les spécialistes du risque et de la prise de décision en contexte incertain du laboratoire ETNA qui travaillent sur la prise en compte des incertitudes inhérentes aux modèles de prévision utilisés dans cet outil.

Le service PROSNOW devrait être fonctionnel à l’issue du projet, dès 2020. Outre les stations partenaires qui le testeront pour la gestion de leur domaine, l’outil sera dès lors diffusé en direction des stations du territoire européen, en s’appuyant notamment sur l’intégration du service dans les offres de gestion de la neige déjà existantes.

En savoir plus


1- TEC Conseil, Irstea Grenoble, SLF Davos (Suisse), Université d'Innsbruck (Autriche), Université de Vienne BoKu (Autriche), EURAC Bolzano (Italie), JR (Autriche), TechnoAlpin, SNOWSAT, CGX AERO, Dianeige, AlpSolut. Pilote du projet : Météo-France.
 
2- Le projet PROSNOW ou Provision of a prediction system allowing for management and optimization of snow in Alpine ski resorts (2017-2020) a été retenu suite à l'appel à projet Horizon 2020 de la Commission européenne « Une économie plus verte », lié au défi sociétal Action climatique, environnement, efficacité des ressources et matières premières.
 
3- Approches socio-écosystémiques des territoires, des risques et des ressources.