Usages de la télédétection pour l’écologie forestière

Pour mieux connaître et observer nos forêts les scientifiques utilisent le lidar, une télédétection par laser. Afin de faire réfléchir acteurs et scientifiques sur l’utilisation du lidar dans l’écologie forestière, l’université de Sherbrooke (Québec) l’INRA, l’ONF et Irstea organisent un atelier les 28 et 29 novembre. Ouvert à tous sur inscription, cet atelier est retransmis par visioconférence à la maison de la télédétection de Montpellier. 

Le bois de nos forêts est une ressource et une énergie renouvelable à condition de préserver le potentiel de production de la forêt sur le long terme ainsi que la biodiversité. Des méthodes fiables d’observation de la forêt sont donc nécessaires. Les lidars (light detection and randging) permettent de réaliser des relevés de la topographie et de la structure de la végétation. Cette technologie permet de développer des modèles de prédiction de l’évolution de la forêt et son usage s’est généralisé pour l’observation et la gestion des forêts homogènes.

Les scientifiques d’Irstea travaillent plus particulièrement sur l’utilisation du lidar dans les forêts situées en zone de montagne, difficiles d’accès et aux structures complexes. Ces forêts présentent un potentiel important pour la filière bois-énergie. De plus la connaissance fine de la topographie que procurent les lidars aéroportés permettra aux gestionnaires d’identifier plus facilement les conditions d’accès à la ressource.

L’atelier organisé conjointement par l’Université de Sherbrooke, l’INRA, l’ONF et Irstea sera l’occasion pour les usagers du LIDAR terrestre d’échanger et de partager leurs expériences. La visioconférence permettra de diffuser mercredi 28 et jeudi 29 novembre de 9h30 à 12h30 à la maison de la télédétection de Montpellier la conférence se tenant à Sherbrooke au Québec.

Toutes les informations sur l'Atelier sur l’Utilisation du lidar terrestre en écologie forestière, sur le site web Université de Sherbrooke

Pour en savoir plus :