trajectoires écologiques

Sous l’effet des pressions anthropiques sur les écosystèmes lacustres, de nombreux projets de restauration (aménagement de frayères ou de berges, création de roselières, modulation de la gestion hydraulique, etc …) sont entrepris pour améliorer la qualité des milieux, dans ou hors cadre réglementaire DCE. Le manque de suivi scientifique de l’impact de ces projets rend leur évaluation difficile. L’objectif est ici de développer de nouvelles méthodes d’évaluation de la capacité de résilience des systèmes et de l’efficacité des mesures de restauration en s’appuyant d’une part, sur des mesures des métabolismes individuel (poissons) et écosystémique et, d’autre part, sur la potentielle recolonisation du milieu par l’ichtyofaune.

 

Les projets en cours

Achèvement des indicateurs de l'état écologique des plans d'eau - Christine Argillier et Maxime Logez

Ce programme de développement des bioindicateurs de l'état écologique des lacs naturels et des retenues trouve ses bases dans les travaux à large échelle (approche macroécologique) conduits sur des facteurs de structuration des peuplements de poissons des plans d'eau français (voir notamment les thèses d'Olivier Pronier et de Pascal Irz, Argillier et al. ).

L'objectif est de construire des indices multimétriques à partir de l'ichtyofaune, qui rendent compte de l'altération des milieux. Cela a nécessité une réflexion préalable sur la caractérisation des pressions, en particulier hydromorphologiques, puis le développement de modèles entre les pressions (ou forces motrices) et les caractéristiques (métriques) des peuplements de poissons.

Ce développement a été mené en parallèle au niveau national et européen dans le cadre du projet WISER et des travaux de l'intercalibration des méthodes en application de la DCE. Un indice poisson rendant compte du statut trophique des lacs a pu être développé (Argillier et al. Hydrobiologia, 2013).  Le travail se poursuit par la recherche de métrique rendant compte d'une altération des habitats et des structures de rive. De plus une démarche analogue est conduite sur les retenues, en collaboration avec l'Université de Bohème (Tchéquie) dans le cadre d'un programme d'échange bilatéral. L'estimation des incertitudes associées à l'évaluation de l'état écologique des plans d'eau à partir des "indices ichtyofaune lacustre" viendra clôturer ce programme.

Développement des indicateurs de fonctionnement des milieux lacustres - Martin Daufresne

Diversité fonctionnelle de l'ichtyofaune et vulnérabilité des systèmes en condition multi-stress (projet MARS) - Christine Argillier

Le projet se situe dans la poursuite des travaux initiés par deux postdoctorants (Mason et al., 2008a; Mason et al., 2008b; Mason et al., 2007; Schleuter et al., 2010; Schleuter et al., 2012). Il est développé dans la cadre du programme européen MARS et fait l'objet du travail de thèse d'Alban Sagouis. Ce projet est conduit en partenariat avec le LISC Irstea Clermont-Ferrand (Franck Jabot) qui s'intéresse notamment à l'étude de modèles dynamiques individu-centrés basés sur les traits fonctionnels des organismes et au développement de méthodologies statistiques innovantes pour l'écologie.

L'objectif général est d'évaluer la contribution des facteurs environnementaux naturels et anthropiques aux gradients de diversités de l'ichtyofaune observés dans les lacs européens puis de tester le rôle de différents processus d'assemblages des communautés de poissons à partir de leurs structures fonctionnelles. La variation de l'importance des différents processus le long des gradients environnementaux naturels et anthropiques sera analysée. Une attention particulière sera portée à la comparaison des espèces exotiques et natives, tant dans leur positionnement fonctionnel au sein des communautés que dans la réponse de ce positionnement aux variables de l'environnement. D'un point de vue méthodologique, des modèles simples d'interactions entre espèces seront développés pour tester et quantifier l'importance des différents processus à partir de données sur les structures fonctionnelles des communautés de poissons lacustres.

D'un point de vue finalisé, ce travail est à positionner dans le contexte du développement d'indicateurs de diversité et de vulnérabilité des systèmes lacustres.

Suivi de projet de restauration - Samuel Westrelin