Communiqué de presse
4 juillet 2019

L'agriculture de précision tient son 12ème congrès international à Montpellier

Dans un contexte de changement climatique et d’augmentation de la population, l’agriculture doit relever un défi majeur : produire plus et mieux tout en respectant l’environnement. L’agriculture de précision propose des technologies innovantes pour concilier performance agricole et respect de l’environnement. C’est dans ce cadre qu’Irstea et Montpellier SupAgro co-organisent la 12e édition de l’European Conference on Precision Agriculture (ECPA) du 8 au 11 juillet 2019 sur le campus de La Gaillarde à Montpellier.
 
Plus de 300 scientifiques venus du monde entier seront présents ainsi que des représentants de grandes entreprises et des sociétés de service. Organisée tous les deux ans dans une ville européenne, ce congrès international est un événement très attendu par la communauté scientifique et les professionnels pour échanger et partager leurs connaissances sur les dernières avancées scientifiques d’un secteur de pointe en plein essor. Méditerranée oblige, l’accent sera mis sur l’agriculture de précision appliquée aux petites exploitations méditerranéennes.

Au cours de ces quatre jours, 120 exposés scientifiques permettront aux participants de se faire une idée précise des dernières évolutions en termes d’outils et de méthodes employés en agriculture de précision, notamment sur la télédétection, les drones, les systèmes de mesures embarqués, le traitement des données spatialisée, etc. Plus de 90 posters portant sur des travaux originaux seront exposés par 400 chercheurs venus du monde entier.

Quatre conférences plénières en anglais animées par d’éminents spécialistes européens de l’agriculture de précision permettront d’approfondir et d’alimenter les débats sur les « Défis et opportunités de la 3D en agriculture » et de s’interroger sur « Comment faciliter l’adoption de l’agriculture de précision chez les petits exploitants agricoles ?».

Parmi ces intervenants, Jean-Baptiste Féret (UMR TETIS, Irstea Montpellier) ouvrira le congrès lundi 8 juillet à 9h avec une conférence en plénière sur « la télédétection pour la modélisation physique de la végétation (caractérisation de l’état et le développement de la végétation) : méthodes, défis et perspectives ». La modélisation physique joue un rôle important dans l’agriculture de précision et la surveillance de la végétation par télédétection. La présentation fera le point sur les progrès en modélisation physique de la végétation, son intégration dans les sources de données de télédétection actuelles (Sentinel-2 et drones) combinées aux informations recueillies par capteurs sur le terrain.

Parmi les autres temps forts de cet événement, une journée technique sera organisée au Mas numérique du Domaine du Chapitre à Villeneuve-lès-Maguelone mercredi 10 juillet afin de présenter les technologies innovantes dédiées à la viticulture. A cette occasion, les congressistes pourront participer à diverses démonstrations animées par des représentants d’entreprises et d’institut de recherche qui développent des solutions performantes au service de l’agriculture de précision.


L’écosystème « Agriculture Numérique » montpelliérain sera particulièrement bien représenté, au congrès comme à la journée technique, par de nombreuses communications #DigitAg. Par exemple, Anice Cheraiet, doctorant #DigitAg – IFV présentera des résultats de recherche menées au sein de l’Unité Mixte Technologique (UMT) EcoTechViti Irstea-IFV-Montpellier SupAgro. Ses modèles statistiques préfigurent le développement d’un outil de prédiction pour une réduction significative des phytosanitaires en viticulture.

ECPA 2019 est organisée sous l’égide de Montpellier SupAgro et d’Irstea avec le soutien d’Agropolis Fondation, l’institut convergence #DigitAg, la chaire AgroTic, la région Occitanie, MUSE (Montpellier Université d’Excellence), Hardi Evrard Matrot, Delair, Copernicus, Alpha Unmanned Systems, Hiphen, TerraNIS, ESSP, ForceA, Pessl, Springer.

En savoir plus : Consultez le programme complet sur le site de l’ECPA (en anglais)
Contacts Presse :
Colette Fatou - Irstea
colette.fatou@irstea.fr
04 67 16 64 44

Ghyslaine Besançon - Montpellier SupAgro
ghyslaine.besancon@supagro.fr
04 99 61 27 30 / 06 66 00 05 69
Irstea – Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture – est placé sous la double tutelle des ministères en charge de la recherche et de l’agriculture. Il concentre ses recherches sur l’eau, les écotechnologies et l’aménagement des territoires. Sur un modèle de recherche « finalisée », il a pour vocation de répondre aux enjeux environnementaux et sociétaux d'aujourd’hui et de demain. En collaboration constante avec les entreprises, il est labellisé « Institut Carnot ».
Dans le domaine de l’agriculture Irstea, co-fondateur de la chaire AgroTic et de #DigitAg, développe les connaissances et favorise l’innovation dans un souci de triple performance : produire mieux et plus, limiter les impacts environnementaux, et faciliter la vie des agriculteurs.
Le 1er janvier 2020, l’Inra et Irstea seront réunis dans un établissement unique pour porter une ambition renouvelée en recherche, innovation, expertise et appui aux politiques publiques pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement.
www.irstea.fr@irstea


Montpellier SupAgro est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, placé sous la tutelle conjointe des ministères en charge de l’agriculture pour l’un et de l’enseignement supérieur et de la recherche pour l’autre. L’établissement propose deux cursus d’ingénieur en agronomie, accessibles en alternance et ouvert à l’apprentissage, ainsi qu’un large éventail de formations initiales et continues, inscrites dans le référentiel européen LMD (licences, masters, doctorats), et deux mastères labellisés par la Conférence des Grandes Écoles, présidée par Anne-Lucie Wack, directrice générale de Montpellier SupAgro. L’établissement accueille 1650 étudiants en provenance de France et de plus de 80 pays étrangers. Il s’inscrit dans une longue tradition d’ouverture à l’international de ses formations et de sa recherche, au travers de ses 22 unités mixtes de recherche, 3 unités mixtes technologiques, 4 départements, 2 domaines expérimentaux et 3 instituts et une fondation universitaire et diverses chaires d’entreprises et industrielles. Montpellier SupAgro développe également des activités de transfert de technologies, de valorisation des connaissances issues de la recherche, d’appui à l’innovation et à la création d’entreprises par le biais de l’incubateur AgroValo Méditerranée.
www.montpellier-supagro.fr

 
SI vous souhaitez ne plus recevoir les informations presse d'Irstea
merci de nous le signaler à presse@irstea.fr